Dans cette section de la Genèse, l'auteur identifie et trace la lignée de ceux à travers qui viendra éventuellement la Semence promise à l'humanité.
9 minutes de lecture
Télécharger
Langues

Dans la Genèse, l'information nous est donnée à des niveaux variés, comme une caméra qui saisit des images de différents points de vue:

  1. Un gros plan - Un regard intime d'une situation qui présente un dialogue, les pensées et les sentiments de certains individus.
  2. Une vue sociale - Une vue élargie de la société alors qu'elle commence à se désintégrer à cause du péché d'Adam et Ève, puis de celui de Caïn.
  3. La semence de la promesse - Une vue à long terme de l'oeuvre de Dieu qui prépare le monde pour la venue du Christ, comme le fil d'une histoire auquel le livre revient constamment.
  4. La guerre des postérités - Une vue continue de la bataille entre la postérité de Satan (ceux qui s'opposent à Dieu, les incroyants) et la postérité de la femme (ceux qui font partie de la lignée à travers laquelle Jésus viendra ultimement).

Dans notre dernière leçon, nous sommes allés d'un gros plan sur Caïn et sa punition à une vue d'ensemble des résultats de sa méchanceté dans la société. Nous commençons maintenant un gros plan final sur Adam et Ève puis verrons une vue à long terme de la semence de la promesse.

La semence de la promesse – 4:25-26

L'histoire change ici de la description de la postérité de Satan et du développement naturel de la société.

L'accent n'est pas mis sur la vantardise de l'homme et son accomplissement (comment il réussit dans le monde avec Dieu). L'homme peut accomplir de grandes choses sans la foi en Dieu, et il l'a fait. Dieu le permet et pourvoit pour celles-ci, ce qui est une preuve de Son amour et de Sa patience.

Les Écritures décrivent maintenant un autre type d'homme, celui qui invoque le nom du Seigneur. Ce sera le début du développement de la "postérité de la femme", "la semence de la promesse". Le point de vue change de celui de la société en général vers la lignée spécifique de ceux à travers qui Dieu accomplira Sa promesse.

Le monde continue et il y a beaucoup de découvertes, des rois et des nations s'élèvent et tombent (tout cela est documenté par les archéologues et les historiens), et la Bible les mentionnera, mais elle suivra en particulier l'histoire du développement de la "postérité de la femme" et de la venue éventuelle du Christ.

25Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l'appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donnée un autre fils à la place d'Abel, que Caïn a tué.

Le mot "Seth" signifie "nommé" ou "substitué" et cela indique ce qu'Adam et Eve croyaient que ce fils représentait dans leur vie, un remplaçant pour Abel à travers qui la promesse serait accomplie.

Cette fois, c'est Ève qui nomme l'enfant et non Adam.

26Seth eut aussi un fils, et il l'appela du nom d'Énosch. C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de l'Éternel.

La Bible ne donne aucun détail quant à ce que Seth faisait, qui était sa femme, etc., elle dit seulement qu'il a eu un fils (un parmi plusieurs) mais un en particulieur pendant la vie duquel un changement important allait prendre place.

Énosch signifie "fragilité mortelle". Cela peut suggérer que pendant sa vie il a commencé à reconnaître la fragilité de la vie et l'assurance de la mort.

  • L'histoire du Jardin
  • Les capacités atténuées
  • La mort d'Abel
  • L'hostilité grandissante dans la société.

C'est pendant son temps que les hommes ont commencé à invoquer le Seigneur. Ils sont conscients d'un besoin spirituel et l'absence de Dieu parmi eux les pousse à commencer à Lui offrir adoration et prière.

C'est là un gros plan d'Adam et Ève qui continuent à suivre le Seigneur fidèlement. Leur foi est récompensée avec un enfant qui remplace Abel mais qui soutient aussi leur espérance de salut.

Les générations d'Adam

Nous avons déjà dit que la Genèse peut être divisée de différentes manières :

  1. La division de vue d'ensemble
    • La création – 1-11
    • Le peuple choisi – 12-50
  2. La division générationnelle

9 générations de gens qui ont, en fait, écrit la Genèse. C'est une division beaucoup plus naturelle.

  • Les origines des cieux et de la terre – 1.1-2.4
  • La postérité d'Adam – 2.4-5.1
  • La postérité de Noé – 5.1-6.9
  • La postérité des fils de Noé – 6.9-10.1
  • La postérité de Sem – 10.1-11:10

L'histoire suit à partir d'ici la lignée de la promesse et ignore les deux autres généalogies (celles de Cham et Japhet).

  • La postérité de Térach - 11.10-11.27
  • Les générations d'Isaac - 11.27-25.29
  • Les générations de Jacob - 25.29-37.2
  • Les noms des fils d'Israël - 37.2-Exode 1.1

En Genèse 5.1 se trouve la fin des écrits d'Adam concernant son époque et le dévelopement de la postérité de la femme.

1aVoici le livre de la postérité d'Adam.

Le verset dit "le livre", suggérant qu'il ne s'agit pas uniquement de traditions orales mais qu'Adam avait écrit cette information et l'avait laissée pour ses fils. Ses écrits enregistraient les relations de Dieu avec eux depuis le tout début et les préservaient pour les générations futures.

C'est un résumé de la vie d'Adam à partir de son commencement et, comme le verset le dit, le livre décrit les "générations" ou les descendants d'Adam.

1bLorsque Dieu créa l'homme, il le fit à la ressemblance de Dieu. 2Il créa l'homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d'homme, lorsqu'ils furent créés.

Ce passage commence la section préparée par un auteur différent (Noé). Il résume la vie d'Adam depuis sa création dans le Jardin et donne un lien direct entre ce qui s'est produit dans le passé et ce que l'auteur présent enregistrera maintenant.

3Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. 4Les jours d'Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans; et il engendra des fils et des filles. 5Tous les jours qu'Adam vécut furent de neuf cent trente ans; puis il mourut.

Après avoir résumé sa vie et établi le lien entre ce qui a été écrit et le présent, l'auteur prononce la déclaration nécrologique d'Adam.

Que Seth soit né quand Adam avait cent trente ans ne signifie pas qu'Adam et Ève n'ont pas eu d'autres enfants entretemps mais plutôt que celui à travers lequel la "promesse" sera réalisée est né quand Adam avait cent trente ans (c'est cette lignée que la Bible trace).

Adam meurt à neuf cent trente ans.

6Seth, âgé de cent cinq ans, engendra Énosch.7Seth vécut, après la naissance d'Énosch, huit cent sept ans; et il engendra des fils et des filles.8Tous les jours de Seth furent de neuf cent douze ans; puis il mourut.
9
Énosch, âgé de quatre-vingt-dix ans, engendra Kénan.
10Énosch vécut, après la naissance de Kénan, huit cent quinze ans; et il engendra des fils et des filles.11Tous les jours d'Énosch furent de neuf cent cinq ans; puis il mourut.
12
Kénan, âgé de soixante-dix ans, engendra Mahalaleel.
13Kénan vécut, après la naissance de Mahalaleel, huit cent quarante ans; et il engendra des fils et des filles.14Tous les jours de Kénan furent de neuf cent dix ans; puis il mourut.
15
Mahalaleel, âgé de soixante-cinq ans, engendra Jéred.
16Mahalaleel vécut, après la naissance de Jéred, huit cent trente ans; et il engendra des fils et des filles.17Tous les jours de Mahalaleel furent de huit cent quatre-vingt-quinze ans; puis il mourut.
18
Jéred, âgé de cent soixante-deux ans, engendra Hénoc.
19Jéred vécut, après la naissance d'Hénoc, huit cents ans; et il engendra des fils et des filles.20Tous les jours de Jéred furent de neuf cent soixante-deux ans; puis il mourut.
21
Hénoc, âgé de soixante-cinq ans, engendra Metuschélah.
22Hénoc, après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents ans; et il engendra des fils et des filles.23Tous les jours d'Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans.24Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.
25
Metuschélah, âgé de cent quatre-vingt-sept ans, engendra Lémec.
26Metuschélah vécut, après la naissance de Lémec, sept cent quatre-vingt deux ans; et il engendra des fils et des filles.27Tous les jours de Metuschélah furent de neuf cent soixante-neuf ans; puis il mourut.
28
Lémec, âgé de cent quatre-vingt-deux ans, engendra un fils.
29Il lui donna le nom de Noé, en disant: Celui-ci nous consolera de nos fatigues et du travail pénible de nos mains, provenant de cette terre que l'Éternel a maudite.30Lémec vécut, après la naissance de Noé, cinq cent quatre-vingt-quinze ans; et il engendra des fils et des filles.31Tous les jours de Lémec furent de sept cent soixante-dix sept ans; puis il mourut.
32
Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem, Cham et Japhet.

Noé liste ici les neuf autres patriarches antédiluviens (c'est à dire qui ont vécu avant le déluge) à travers qui la postérité de la femme viendrait. Il y en a dix en tout, avec Adam.


PatriarcheSignification du nomAnnée de naissanceAnnée de mort
Adamhomme1930
Sethnommé1301042
Énoschfragilité mortelle2351140
Kénanforgeron3251235
MahalaleelDieu soit loué3951290
Jéreddescente4601422
Hénoc
dévouement
622987
Metuschélah
quand il meurt, jugement6871656
Lémecconquérant8741651
Noérepos10562006

Quelques informations intéressantes au sujet de ces hommes:

  1. Ce sont les patriarches qui ont engendré la postérité de la femme et non pas les seules personnes qui existaient.
  2. Adam a vécu jusqu'au temps de Lémec qui était le père de Noé. Seulement une génération a donc séparé Noé d'Adam. L'histoire et l'information étaient encore récentes.
  3. V. 21-24 - Énosch.

Jude 14-15 cite des prophéties qu'Énosch a faites au sujet du jugement à venir contre le monde et aussi du retour du Christ. Ce sont-là les plus anciennes prophéties de la sorte faites avant le déluge.

Il a "marché avec Dieu" demeurant fidèle pendant un temps mauvais (Lémec était un contemporain d'Énosch). Il a été enlevé et ne vît point la mort. Hébreux 11.5 donne plus de détails.

Ce prophète antédiluvien a non seulement averti sa génération du jugement mais il a aussi encouragé de deux manières ceux qui croyaient avant le déluge:

  1. La promesse serait accomplie,
  2. Et vu qu'il n'est pas mort, il a démontré que la promesse libérait de la mort.

Il était un "type" qui a perçu la nature éternelle de la promesse avant le déluge. Élie était un "type" pendant l'Ancien Testament (2 Rois 2.11) parce qu'il n'a pas non plus vu la mort. Le Christ en est l'accomplissement dans le Nouveau Testament.

Avant le déluge
Ne vît pas la mort
ÉNOSCH
Après le déluge
Ne vît pas la mort
ÉLIE
Accomplissement dans le Nouveau Testament
Ressuscité de la mort
CHRIST

3. Des exemples de la puissance de Dieu sur la mort.

4. V. 25-27 – Methuschélah - Son nom implique que Dieu agira à la fin de sa vie. Il meurt l'année du déluge tout comme son nom le suggère.

5. Vs. 28-32 – Lémec et Noé - Lémec était un prophète puisqu'il a parlé concernant l'avenir au sujet de son fils. De tous ses enfants, seul Noé a survécu et à travers lui la semence promise allait venir. Noé n'a pas eu que trois fils mais là aussi ces trois sont mentionnés parce qu'eux seuls sont venus à bord de l'arche et qu'à travers eux le monde a été repopulé. À travers l'un d'eux (Chem) la postérité de la femme continuera.

Nous avons maintenant établi la grande ligne du millénaire entre Adam et Noé tout en traçant la postérité de la femme à travers chacun des 10 patriarches d'Adam à Noé.

Sommaire

Bien souvent on lit les sections de généalogie ou on passe par dessus en les considérant ennuyeuses ou inutiles mais il s'y trouve des leçons importantes.

1. Dieu est patient

En six jours Il crée le monde et tout ce qu'il contient, mais Il attend mille ans pour permettre à l'homme d'aller au bout de sa corde. Il attend patiemment avant de juger pour voir qui Lui répondra.

Quand nous sommes impatients avec nous-mêmes parce que nous n'avons pas atteint un certain point ou surmonté un certain péché en six jours ou six semaines ou même six ans, nous pouvons être réconfortés par le fait que Dieu "use de patience envers [nous], ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance." 2 Pierre 3.9

Dieu ne souhaite que personne périsse. Il désire que nous nous repentions... non pas que nous atteignions la perfection.

2. Le plan de Dieu vaincra

Malgré le péché et les manipulations de Satan et de sa postérité, la postérité de la femme a survécu. Le plan de Dieu est que ceux qui constituent la postérité de la femme (les chrétiens) aient l'expérience d'Énosch, d'Élie et du Christ, c'est à dire qu'ils vainquent la mort.

Dieu l'a accompli en ce temps-là et c'est un encouragement pour nous de savoir qu'Il en est capable encore maintenant.

Il n'était pas plus facile de croire à l'époque que maintenant, en fait c'était plus difficile. Ceux qui ont cru et ont vécu avec droiture ont reçu la promesse (les dix patriarches). Ceux qui croient et vivent avec droiture maintenant (les disciples de Jésus) la recevront aussi.