Langues :
English
Plateformes :
YouTubeRoku FireTV
 

Persécution de l'Église

1e partie

Par Michel Mazzalongo Verset : Actes 6.1-7.60 Publié : Wed. March 7
Luc décrit les événements qui prennent place et les membres de la première congrégation de l'église à Jérusalem.

Jusqu'ici Luc a concentré ses écrits sur le ministère de l'apôtre Pierre et sur sa persécution aux mains des dirigeants juifs. Commençant dans ce chapitre, Luc met l'Église et son fonctionnement interne au premier plan. Regardons où nous en sommes dans notre étude.

1. Le 1er discours de Pierre – Actes 1.1-2.47
2. Son ministère après la Pentecôte– Actes 3.1-4.37
3. La persécution de Pierre et des apôtres – Actes 5.1-42
4. La persécution de l'Église - 1 – Actes 6.1-7.60

Luc décrit maintenant les gens et les événements qui faisaient partie de la première congrégation de l'Église à Jérusalem.

La sélection des sept – Actes 6.1-7

Le problème

En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour.
- Actes 6.1

Il semble qu'après avoir été libérés de leur emprisonnement par les chefs religieux, les apôtres ont continué à oeuvrer à Jérusalem où l'on estime que l'église avait augmenté à environ 25,000 personnes. On a déjà lu que certains membres vendaient leurs propriétés et en donnaient les revenus à l'église, et on voit ici qu'une partie de cet argent était utilisé pour nourrir les veuves pauvres. En utilisant l'approximation après un décompte rapide du nombre de veuves dans notre congrégation (25 pour environ 400 personnes), on peut estimer que l'église à Jérusalem comptait possiblement 1,500 veuves . L'attention et la distribution quotidiennes auraient nécessité un ministère avec d'énormes ressources de temps et d'argent.

Les Hellénistes n'étaient pas des Grecs convertis au Judaïsme mais plutôt des Juifs nés hors d'Israël. Luc appelle Hébreux les Juifs nés en Israël, faisant ainsi la distinction entre les deux groupes. On ne sait pas pourquoi les veuves des Hellénistes étaient négligées, peut-être que la croissance rapide avait causé à certaines d'être oubliées ou peut-être que les Hellénistes étaient sensibles au fait que tous les chefs de l'église (les apôtres) étaient Hébreux et que toute différence dans le traitement des membres faisait l'objet de leur examen minutieux. Luc ne commente pas au sujet de leur complainte, il dit seulement que les apôtres en ont entendu parler.

La solution

Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n'est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables.
- Actes 6.2

Il semble que les apôtres eux-mêmes étaient activement impliqués dans le soin aux veuves et qu'ils concluent que cette tâche évinçait leur travail plus important en tant que dirigeants et enseignants dans l'église. Même aujourd'hui, les anciens et les prédicateurs se trouvent souvent surchargés de tâches qui ne sont pas liées à leur travail principal d'enseignement, de prédication et de ministère de la Parole. Ce problème a poussé les apôtres à commencer à déléguer certaines tâches de bénévolat et à établir une structure pour la jeune église.

3C'est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l'on rende un bon témoignage, qui soient pleins d'Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. 5Cette proposition plut à toute l'assemblée. Ils élurent Étienne, homme plein de foi et d'Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d'Antioche. 6Ils les présentèrent aux apôtres, qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains.
- Actes 6.3-6

Luc présente soigneusement le processus qu'ils ont suivi:

  1. Les apôtres ont établi les qualifications de ceux qui seraient choisis. Tout d'abord, seuls les hommes doivent être considérés pour ce rôle (le terme utilisé faisait référence aux mâles et non aux gens en général). Ils auraient pu établir ici un précédent pour que les femmes servent comme diacres mais ils ont choisi de ne pas le faire. Les apôtres avaient déterminé que sept hommes seraient nécessaires pour accomplir cette tâche adéquatement. Ceux-ci devaient être mûrs spirituellement (pleins de l'Esprit) et et posséder la sagesse (savoir comment appliquer ou utiliser la connaissance qu'ils avaient). Aujourd'hui on choisit souvent un bon charpentier ou un comptable très compétent pour servir comme diacre parce qu'on pense que cette habileté est la principale nécessaire. Il faut remarquer que Pierre ne nomme comme critères que la spiritualité et la sagesse.
  2. Les apôtres ont donné à l'église la tâche de choisir les candidats. Les membres de l'assemblée devaient choisir des hommes qui étaient à la fois spirituels et sages pour être considérés pour le rôle de diacre (un mot grec qui signifie serveur, serviteur ou ministre).
  3. Alors, les apôtres ont autorisé pour le service les hommes choisis et approuvés par la congrégation, ce qu'ils font par la prière et l'imposition des mains afin de recommander ces hommes dans leur ministère en tant que diacres.

Les résultats

La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi.
- Actes 6.7

Les apôtres sont retournés à leur travail essentiel de prière et d'enseignement. On voit les résultats de cet effort renouvelé alors que Luc enregistre la croissance continue de l'église. Il mentionne aussi que l'évangile impactait les plus hauts niveaux de la société alors que certains sacrificateurs obéissaient à la foi.

La persécution commence – Actes 6.8-7.60

L'arrestation d'Étienne

8Étienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. 9Quelques membres de la synagogue dite des Affranchis, de celle des Cyrénéens et de celle des Alexandrins, avec des Juifs de Cilicie et d'Asie, se mirent à discuter avec lui; 10mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l'Esprit par lequel il parlait. 11Alors ils subornèrent des hommes qui dirent: Nous l'avons entendu proférer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. 12Ils émurent le peuple, les anciens et les scribes, et, se jetant sur lui, ils le saisirent, et l'emmenèrent au sanhédrin.
- Actes 6.8-12

Luc écrit qu'en plus de son travail comme diacre, Étienne faisait aussi des miracles et c'est ainsi qu'il est devenu le premier membre de l'église, à part les apôtres, à en faire. On apprend plus tard que la capacité de parler en langues, de guérir et de faire d'autres miracles était transférée aux croyants par l'imposition des mains des apôtres (Actes 8.14-18). C'était là la manière dont Étienne avait reçu son habileté de faire ces choses.

Il était sage et mûr spirituellement ce qui explique sa capacité de prêcher, d'enseigner et de débattre avec les Hellénistes. Étienne était lui-même un Juif helléniste converti au christianisme. Maintenant il souffre les attaques d'autres Hellénistes qui le considèrent comme un traître en vue de sa conversion. Ils essaient de le débattre sans succès et font recours aux tactiques utilisées pour arrêter Jésus et l'exécuter. Ils excitent le peuple par des mensonges et donnent ainsi aux chefs juifs l'occasion de l'arrêter.

Le procès

13Ils produisirent de faux témoins, qui dirent: Cet homme ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint et contre la loi; 14car nous l'avons entendu dire que Jésus, ce Nazaréen, détruira ce lieu, et changera les coutumes que Moïse nous a données. 15Tous ceux qui siégeaient au sanhédrin ayant fixé les regards sur Étienne, son visage leur parut comme celui d'un ange.
- Actes 6.13-15

Une fois devant les chefs juifs, de nombreuses charges sont portées contre lui qui sont presque les mêmes que celles dont Jésus avait été accusé. Luc enregistre les différentes accusations sans évidences faites par de faux témoins qui ont menti pour le condamner. Tout comme Jésus, Étienne n'argumente pas et ne se défend pas contre ses accusateurs. La promesse du Seigneur de fournir à Ses disciples la sagesse de donner la bonne réponse quand ils étaient questionnés comportait peut-être aussi la capacité de savoir quand il ne faut rien dire!

La réponse d'Étienne (7.1-53)

1Le souverain sacrificateur dit: Les choses sont-elles ainsi? 2Étienne répondit: Hommes frères et pères, écoutez! Le Dieu de gloire apparut à notre père Abraham, lorsqu'il était en Mésopotamie, avant qu'il s'établît à Charran; et il lui dit: 3Quitte ton pays et ta famille, et va dans le pays que je te montrerai.
- Actes 7.1-3

Poussé par le souverain sacrificateur à parler et à répondre aux charges, ce qui aurait été inutile puisque le but de la comparution était de le prouver coupable et de l'exécuter, Étienne raconte plutôt l'histoire du peuple juif. Il commence avec Abraham et son appel initial par Dieu à quitter son pays (la Mésopotamie ou l'Iraq) et à aller vers Canaan (Israël). Il résume leur histoire et leurs héros, et aussi la façon dont Dieu les traitait comme Sa nation choisie. Étienne ramène ensuite l'histoire à l'époque où il vit et conclut avec les mêmes accusations que celles que Pierre avait faites quand lui et les autres apôtres avaient comparus devant les mêmes hommes.

51Hommes au cou raide, incirconcis de coeur et d'oreilles! vous vous opposez toujours au Saint Esprit. Ce que vos pères ont été, vous l'êtes aussi. 52Lequel des prophètes vos pères n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, que vous avez livré maintenant, et dont vous avez été les meurtriers, 53vous qui avez reçu la loi d'après des commandements d'anges, et qui ne l'avez point gardée!...
- Actes 7.51-53

Ses accusations sont dures mais vraies:

  1. Ils sont entêtés, endurcis et absolument non-spirituels.
  2. Ils sont désobéissants et résistent à l'Esprit de Dieu.
  3. Ils sont aussi méchants et désobéissants que leurs ancêtres l'étaient.
  4. Ils ont tué non seulement le prophète envoyé pour annoncer la venue du Messie (Jean-Baptiste), mais ils ont aussi tué le Messie même (Jésus).
  5. Ils ont reçu la Loi de Dieu mais ne l'ont pas honorée ni observée.

L'accusation d'Étienne envers eux est complète: ils sont coupables par le passé (leurs ancêtres ont rejeté et tué les prophètes qui leur ont été envoyés) et coupables au présent (d'avoir rejeté et tué leur propre Messie). Il laisse de côté le futur parce que le jugement à venir pour leurs péchés est évident.

La mort d'Étienne (7.54-60)

En entendant ces paroles, ils étaient furieux dans leur coeur, et ils grinçaient des dents contre lui.
- Actes 7.54

Ses accusations les frappent et ils sont remplis d'émotions (furieux dans leur coeur, ils grincent des dents contre lui). Malgré tout, ils ne l'attaquent pas et il continue à parler.

55Mais Étienne, rempli du Saint Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. 56Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu.
- Actes 7.55-56

Dans Sa miséricorde et sachant ce qui s'en vient, Dieu donne à Étienne une vision du ciel où il se trouvera bientôt comme récompense pour sa fidélité jusqu'à la mort. Luc mentionne à deux reprises que Jésus est debout à la droite de Dieu, ce qui signifie Son autorité (à la droite). Certains commentateurs (Lenski, p. 304) suggèrent que Jésus est debout en signe de bienvenue au premier saint martyrisé à atteindre le ciel depuis que l'Église a été établie à la Pentecôte.

Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui,
- Actes 7.57

Étienne ne faisait rien de nouveau en les accusant de rejeter le Messie. Après tout, Pierre avait fait la même chose et chacun des 25,000 disciples à Jérusalem avait participé à son accusation en acceptant le Christ. Cette fois, par contre, cet homme prétendait voir Dieu et Jésus au ciel. Selon eux c'était là un blasphème! Étienne s'élevait comme pouvant voir Dieu aux cieux. Ils n'en pouvaient plus et enragés, ils l'ont fait taire.

58le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme nommé Saul. 59Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit! 60Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit.
- Actes 7.58-60

Le "procès" n'a pas suivi la procédure normale avec un vote ou une période de réflexion de 24 heures avant de prononcer une sentence, particulièrement une d'exécution. Les Juifs n'étaient pas autorisés à exécuter les criminels, ils devaient passer par les autorités romaines comme ils l'avaient fait avec Jésus. Cependant il ne s'agissait plus d'un procès pour obtenir justice, mais d'une foule en colère prenant la loi entre ses mains et assassinant quelqu'un dans un acte de rage. Il n'y a pas de répercussions ici pour deux raisons:

  1. À la différence de Jésus, Étienne n'était pas une personne de haut profile et il n'avait pas été remarqué par Hérode ou Pilate.
  2. Même si les chrétiens avaient voulu se plaindre et porter des accusations, ils n'auraient pas pu le faire aux chefs juifs pour des raisons bien évidentes et ils n'auraient pas osé approcher Pilate après ce qui était arrivé à Jésus.

Luc choisit de présenter Saul (Paul) à ce point, comme l'un de ceux qui avaient approuvé le meurtre d'Étienne. Les témoins étaient ceux qui avaient témoigné contre Étienne. Selon la loi, ces hommes devaient lancer la première pierre en tant que ceux qui avaient témoignés du crime pour lequel la personne était exécutée (Deutéronome 17.6). Dans ce cas, ces gens ajoutaient le meurtre au péché de parjure qu'ils avaient déjà commis.

Étienne n'a pas peur de mourir parce qu'il est absolument certain d'où il va, au point où il en appelle au Seigneur de recevoir son esprit. Il s'endort, signifiant qu'il entre dans la période d'attente jusqu'au retour de Jésus. Et les dernières paroles d'Étienne, qui doivent avoir été difficiles pour les Juifs, ne sont pas un appel à l'aide ni une condamnation de ses attaquants mais, comme Jésus, une demande que Dieu pardonne ceux qui sont en train de le tuer.

Dieu donne ainsi un modèle pour tous ceux qui mourront comme martyrs:

  1. Ne pas agir comme ceux qui vous exécutent.
  2. Garder les yeux de foi sur Jésus.
  3. Ne pas échanger quelques années de vie supplémentaires sur terre pour un départ tôt pour le ciel.
  4. Pardonner à ceux qui prennent votre vie parce qu'ils peuvent ainsi avoir l'occasion de vous voir au ciel un jour.

Leçons

Satan trouve toujours une manière de faire du trouble

On remarque que ce n'est pas long avant que Satan commence à attaquer la jeune église de Jérusalem.

  • Pierre est arrêté dans un effort de le réduire au silence.
  • Tous les apôtres sont arrêtés afin de supprimer le leadership dans l'église.
  • Certains commencent à exciter des troubles dans le ministère de bénévolat.
  • Les Juifs attaquent un servant dynamique de l'église qui a un impact sur le peuple au nom du Christ.

Cela a commencé presqu'au tout début et a continué à travers l'histoire jusqu'à aujourd'hui. Satan attaque continuellement l'Église, spécialement quand elle grandit et porte fruit.

Nous verrons tous ce qu'Étienne a vu!

Étienne a vu Jésus à la droite de Dieu à peine quelques instants avant de s'endormir (la sorte de mort dont les croyants font l'expérience quand ils attendent le retour de Jésus et leur réveil). Nous entendrons et verrons Jésus à la droite de Dieu disant: "C'est bien, bon et fidèle serviteur." Ce sera là notre expérience au moment où nous serons réveillés par la trompette d'un ange et l'appel du Seigneur à Son retour. Étienne n'était qu'un homme, mais en tant que premier chrétien à mourir, Dieu nous montre à travers lui ce qui nous attend après la mort, peu importe comment nous mourons (un temps de sommeil paisible, puis la résurrection et la capacité de voir et d'entendre Jésus Lui-même nous accueillir au ciel).

Passage à lire : Actes 8.1-9.43

Questions à discuter

  1. Les femmes sont en général plus fidèles et plus actives dans l'Église. Alors pourquoi pensez-vous que Dieu a confié la direction de l'Église à des hommes?
  2. Selon vous, que doit faire votre congrégation pour recruter des diacres qualifiés?
  3. Décrivez des manières dont Satan a attaqué votre congrégation et comment celle-ci y a fait face. L'église aurait-elle pu éviter ces problèmes? Comment?