Dans cette leçon, nous allons démontrer comment le premier verset de la Bible réfute les majeures philosophies qui tentent d'expliquer l'existence de l'homme sans référence à Dieu.
Langues

Jusqu'ici dans notre étude de la Genèse, nous avons examiné l'inspiration de la Genèse: elle est inspirée de Dieu; la nature du livre: un livre d'origines; l'auteur: Moïse qui a utilisé l'histoire déjà écrite; et les divisions du livre:

  • Les chapitres 1 à 11: l'histoire du monde depuis la création, et les chapitres 12 à 50: l'histoire d'une nation spécifique;
  • 10 générations qui commencent avec Adam et finissent avec les fils de Jacob qui ont consigné, préservé et transmis leurs archives éventuellement compilées et éditées par Moïse sous la direction du Saint Esprit.

Nous examinerons maintenant le texte même de la Genèse.

Genèse 1.1, le verset fondamental

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
- Genèse 1.1

Si la Genèse est le livre fondamental de la Bible, alors le premier verset de la Genèse est le verset fondamental de la Genèse. La Bible est le livre le plus produit dans l'histoire, le livre le plus lu dans l'histoire, et par conséquent le premier verset, là où la plupart des gens commencent à lire même s'ils ne finissent pas, est le verset le plus lu de la Bible, de l'histoire, et du monde.

Henry Morris, dans le livre ressource pour cette classe (The Genesis Record, Baker Books, 2009) écrit:

...si quelqu'un croit vraiment Genèse 1.1, il ne trouvera pas difficile de croire quoi que ce soit d'autre qui est écrit dans la Bible.
(p. 37)

Ce verset n'essaie pas de prouver l'existence de Dieu, il l'assume tout simplement. Évidemment il a été écrit avant toute incrédulité, avant que tout faux système de croyance pour rejeter Dieu n'ait été développé et il ne tente donc pas de prouver un fait évident.

Toutefois, ce verset contient l'information nécessaire pour réfuter toutes les fausses idées subséquentes de l'homme au sujet de Dieu et de la création. C'est comme si Dieu savait ce que l'homme imaginerait pour nier Dieu et qu'Il réfute dès le premier verset toute idée fausse à Son sujet.

Voici les sept philosophies principales qui sont réfutées par ce verset seul:

  • L'athéisme dit qu'il n'y a pas de Dieu.
    • Genèse 1.1 dit que DIEU a créé les cieux et la terre.
  • Le panthéisme dit que tout est Dieu, les arbres, les rivières, les étoiles, etc. Le panthéisme est une forme de pensée où les gens déifient la nature ou donnent à la nature une force qui lui est propre.
    • Genèse 1.1 dit que Dieu est séparé de Sa création, Il n'en fait pas partie. Il existait déjà avant de créer le monde. Il est là avant et après la création.
  • Le polythéisme enseigne une multiplicité de dieux. Les Grecs, les Romains et presque tous les peuples anciens ainsi que les peuples primitifs d'aujourd'hui (en Afrique, en Amérique du Sud, en Orient) sont polythéistes.
    • Genèse 1.1 dit qu'UN Dieu seul a créé toutes choses.
  • Le matérialisme est la base de la majorité de la pensée moderne. Il dit que la matière est éternelle et que la matière est la seule chose qui existe. Le communisme, par exemple, est basé sur le matérialisme, son idée principale consiste à le répartir également.
    • Genèse 1.1 dit que la matière a eu un commencement. À un certain point elle n'existait pas, puis Dieu l'a créée.
  • Le dualisme, une idée ancienne développée en différents systèmes par Platon puis Descartes. En fait, il dit qu'il y a deux pouvoirs à l'oeuvre dans l'univers (le bien et le mal) et que l'interaction de ceux-ci est responsable pour tout ce que nous voyons (L'hindouisme explique aussi le commencement du monde par l'interaction de deux entités).
    • Genèse 1.1 établit que tout ce que nous voyons a été créé par UNE seule puissance, Dieu. La Bible tient compte du mal mais le mal n'est jamais au même niveau que Dieu. Il n'y a qu'une puissance suprême à l'oeuvre selon la Genèse et elle s'est manifestée au tout début.
  • L'humanisme enseigne que l'homme est la réalité ultime. Il n'existe rien de plus élevé ou de plus noble que l'homme. Beaucoup de bonnes œuvres faites au profit de l'humanité sont faites par ceux qui adhèrent à cette philosophie.
    • Genèse 1.1 réfute cette idée parce qu'elle enseigne que Dieu, et non pas l'homme, est la réalité ultime puisque que Dieu existait avant l'homme et qu'Il en est le créateur.
  • L'évolution, l'idée la plus répandue aujourd'hui, dit que le temps et le hasard travaillant sur la masse éternelle sont responsables de l'univers.
    • Genèse 1.1 dit qu'au commencement (à un moment spécifique), Dieu (et non le hasard) a créé les cieux et la terre (ils n'ont pas évolué).

Ces théories et d'autres aussi (le naturalisme - tout n'est que matière; le déisme - Dieu existe mais Il ne S'implique pas; l'agnosticisme - on ne peut pas savoir; le monisme - la Genèse sans Dieu, tout vient d'une substance; le déterminisme - la destinée; le pragmatisme - n'est vrai que ce qui réussit; le nihilisme - l'existence de l'homme est vide de sens) sont toutes des manières différentes de nier la simple vérité de Genèse 1.1 et de la remplacer par une idée humaine.

Les mots de Genèse 1.1

Nous allons retenir les mots "au commencement" pour un peu plus tard quand nous discuterons l'âge de la terre.

DIEU, le mot hébreu "Elohim" qui souligne la majesté et l'omnipotence de Dieu. C'est un nom pluriel (dieux) mais qui est utilisé d'une manière singulière dans ce verset. Cela suggère immédiatement la nature dynamique de Dieu qui est à la fois un et pourtant plus qu'un.

CRÉA, fait référence à l'oeuvre unique de Dieu, n'est jamais utilisé en référence aux humains. Le mot signifie donner l'existence à, tirer du néant. L'homme "forme" ou "conçoit" mais Dieu seul "crée".

Le système de foi tout entier demeure ici: soit que des particules aléatoires qui ont toujours existé ont généré d'elles-mêmes un univers ordonné plus complexe puis se sont élevées à des êtres intelligents capables d'appliquer et de développer l'intelligence (c'est à dire que la même matière qui a fait un rocher nous a faits aussi); ou Dieu l'a créé. C'est là le choix.

LES CIEUX, cela ne fait pas référence aux étoiles et aux planètes mais à l'espace où celles-ci sont situées. Quand nous parlons de notre existence, nous parlons de "l'univers espace-masse-temps", les éléments de base de notre existence.

Ces "cieux" sont l'élément d'espace étant donné que celui du temps a été introduit ("au commencement") et que l'élément de masse vient juste après. Aucun mot n'est utilisé dans la Bible pour exprimer l'idée d'espace, donc le terme "cieux" est utilisé en exprimant l'idée d'étendue ou d'univers.

LA TERRE, ici encore il n'y a pas de mot dans la Bible qui fasse référence à la matière, Moïse utilise le terme "terre" qui décrit la création de l'élément de base suivant qui est la masse (qui n'a pas encore de forme mais qui existe).

AU COMMENCEMENT, j'ai dit que l'univers est une combinaison des éléments de l'espace, de la masse et du temps. La science enseigne que chacun de ces éléments est nécessaire pour que l'univers ait une existence significative:

  • Si l'espace et le temps existent mais qu'il n'y a pas de masse, l'univers est vide, il ne se passe rien.
  • S'il y a de la matière (qui inclue de l'énergie) et du temps mais pas d'espace, il n'y a pas de mouvement mais seulement une grosse masse. L'espace est nécessaire.

Le temps est le troisième et le plus important parce qu'il permet la perception de la matière et de l'espace. Genèse 1.1 dit que l'élément du temps a été créé avec l'espace et la masse pour comprendre le continuum de l'espace, de la masse et du temps, que nous appelons l'univers.

Genèse 1.1 dit que cette composante de l'espace, de la masse et du temps, n'était pas encore formée. Les versets suivants continuent à expliquer comment Dieu a façonné les matières premières de la création dans l'univers que nous voyons maintenant.

Certains auteurs disent que le premier verset est le titre de la Genèse ou un sommaire de ses événements mais comme nous l'avons déjà dit, le sommaire du premier chapitre de la Genèse est donné en Genèse 2.4:

Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés.

De plus, toutes les autres sections de la Genèse sont sans titres, seulement ces déclarations résumant la fin d'une génération donnée.

Ainsi, le premier acte du premier jour de la création a été de faire émerger les éléments constitutifs de l'univers, les éléments de l'espace, de la masse, et du temps.

Si l'on traduisait Genèse 1.1 en français scientifique moderne, on pourrait dire:

La divinité transcendante, omnipotente a appelé à l'existence "l'univers espace-masse-temps".