Cette leçon discute des principaux arguments qui soutiennent l'âge de la terre: la jeune terre (6 000 à 10 000 ans) contre la vieille terre (de millions et même milliards d'années).
8 minutes de lecture
Langues

Dans notre leçon précédente nous avons discuté le premier verset de la Genèse et examiné l'idée que la Bible décrit, dans son premier verset, la création du continuum espace-masse-temps qui constitue notre univers.

Les deux points principaux au sujet de ce verset étaient que:

  1. Les scientifiques et les philosophes ont décrit notre univers comme une "entité" composée, en son essence, de trois éléments: l'espace, la matière et le temps (qui inclue l'énergie). Personne ne dispute cette idée et la Bible ne la contredit pas non plus. En fait, le livre de la Genèse l'établit en décrivant ces éléments-même comme les premières matières créées par Dieu à partir desquelles Il a formé l'univers tel que nous le connaissons. Ce qui est étonnant c'est que la Genèse a été écrite bien longtemps avant que ces concepts n'aient été décrits ou analysés par l'homme et ils sont pourtant en harmonie parfaite avec ce que les humains ont découvert au sujet de l'univers des millénaires plus tard.
  2. Au premier verset de la Bible, Dieu donne l'information nécessaire pour réfuter les principales erreures idéologiques qui sont apparues des milliers d'années après les événements et l'écriture de la Genèse.

Genèse 1.1 est non seulement la fondation de la Genèse et de la Bible, c'est la fondation de notre pensée et de notre perception de Dieu, de l'univers et aussi de l'humanité.

Nous allons maintenant examiner certaines idées qui concernent le temps de la création et le commencement de la formation de l'univers tel que nous le connaissons.

L'âge de la terre

Il y a deux positions possibles quand on essaie de déterminer l'âge de la terre:

  1. LA VIEILLE-TERRE - de millions à milliards d'années;
  2. LA JEUNE-TERRE - entre 5 000 et 10 000 ans.

1. La vue de la très vieille terre est tenue surtout par les évolutionistes parce qu'ils croient que la matière est éternelle, qu'elle a été affectée d'une manière quelconque (le "big bang", etc.) et qu'avec le temps (beaucoup de temps, des millions d'années) et le hasard, la terre a évolué pour devenir ce qu'elle est maintenant. Il est important de noter qu'ils commencent avec cette théorie et qu'ils ajoutent ensuite les évidences pour la prouver alors qu'avec la science, c'est l'inverse: on développe habituellement une théorie à partir d'évidences.

La base de leur preuve est exprimée dans le diagramme géologique créé pour représenter le développement de la terre à travers les âges. (Ceci ne représente pas comment la terre est réellement mais plutôt l'interprétation par un artiste du modèle évolutif).

Ils disent que la vie a commencé avec des créatures simples qui sont mortes et qui ont laissé des fossiles (des os ou des empreintes dans la roche sédimentaire), et qu'à mesure que la vie est devenue plus complexe, des fossiles plus complexes ont été trouvés dans des couches sédimentaires successives. Par exemple, la couche du bas (900 millions d'années et plus) contient des créatures très simples (c'est l'ère archézoïque) et la couche supérieure (10 000 ans) contient des créatures très complexes, telles que l'homme (l'ère cénozoïque).

Le diagramme montré ici ne repose pas sur ce qui a réellement été trouvé sur terre. Aucune trace claire reflétant cette image n'a jamais été trouvée par aucun géologue à travers le monde.

Le problème est que cette image (ou d'autres semblables présentées dans les écoles) est utilisée pour décrire le modèle évolutionniste mais elle n'a jamais été prouvée par aucune évidence.

Ce qui se produit est que quand des fossiles sont trouvés, ils sont datés selon la théorie que la couche sédimentaire la plus ancienne date de plus de 900 millions d'années et celle qui est à la surface, de 10 000 ans.

Il n'y a aucune manière de dater un fossile avec exactitude au-delà de 60 000 ans! Aucun horloge, aucun record. Si des scientistes trouvent un os, un fragment ou un fossile, ils peuvent, à partir de la datation au carbone, déterminer s'il est âgé de 100, 500, 1 000 ans jusqu'à 60 000 mais ne peuvent rien déterminer avec exactitude au-delà de ce temps. Ils assignent donc toute trouvaille au-delà de 60 000 ans à la catégorie créée artificiellement par le modèle évolutionniste et lui donnent arbitrairement une date ancienne. Quelque chose pourrait aussi bien dater de 7 000 ans ou de 7 millions d'années, il n'y a aucune manière exacte de le savoir au-delà de 60 000 ans (en théorie). La datation au carbone n'est pas une mesure exacte.

Le problème avec la théorie de la "Vieille-Terre" est qu'elle contient plusieurs incohérences à la fois théoriques et observées:

  1. Pour que la terre soit un billion d'années ou plus et pour que l'évolution soit le système par lequel tout est venu à exister, il faut accepter comme vraies plusieurs théories:
    1. Quelque chose émerge de rien. C'est un problème parce que rien n'émerge de rien. Les scientifiques sont universellement d'accord là-dessus ainsi que les philosophes et la plupart des gens. S'il en est ainsi, pourquoi accepterions-nous cette idée comme la base de l'origine de notre existence?
    2. La matière est éternelle. Si elle ne s'est pas créée par elle-même alors elle a toujours été là! La simple observation démontre que la matière n'est PAS éternelle. Le feu utilise de l'énergie. Nous devenons moins que nous étions. Les étoiles brûlent. Si les choses ont une fin, elles doivent aussi avoir un commencement donc la matière n'est pas éternelle de nature, elle est venue de quelque part.
    3. Le temps illimité et une sélection aléatoire sont la méthode à partir de laquelle des éléments simples (des créatures d'une seule cellule) sont devenus complexes comme les êtres humains. Les scientifiques nous disent qu'il y a un certain point de probabilité mathématique (comme 1 chance sur X millions) qui constitue l'impossible. Autrement dit, quand on parle d'une chance sur un milliard, c'est la même chose que de dire que c'est impossible. La probabilité à l'encontre du fait que l'univers a été créé avec le temps et le hasard est si énorme qu'elle ne peut être exprimée par des chiffres, ce qui signifie qu'elle est IMPOSSIBLE.
  2. Que la terre soit âgée d'un milliard d'années et que le système évolutif soit la manière dont cela s'est produit présente aussi des problèmes d'observation.
    1. L'enregistrement géologique ne correspond pas aux faits. Les géologues trouvent continuellement des créatures complexes dans les couches sédimentaires où, selon leur diagramme, seules des créatures simples devraient se trouver.
      1. Chaque forme de créature complexe a été trouvée dans les couches les plus profondes. Le meilleur exemple est celui des dinosaures qui auraient supposément vécu 300 millions d'années avant l'homme selon le diagramme. Mais la contradiction la plus célèbre est celle des empreintes trouvées dans la rivière Paluxy au Texas où des empreintes de dinosaure ont été découvertes juste à côté d'empreintes de pieds humains. Celles-ci ont été authentiquées en 1938 par le Dr. Roland T. Bird du Musée Américain d'Histoire Naturelle (American Museum of Natural History).
      2. En plus de celles-là, des empreintes de pieds humains, des sculptures, des outils et de la poterie ont été trouvés dans des couches sédimentaires supposément 200 à 500 millions d'années avant que l'homme n'ait évolué.
    2. Si l'évolution est vraie, alors il devrait y avoir des données enregistrées de fossiles qui montrent comment des créatures simples se sont transformées en d'autres espèces plus complexes. Ces "liens" n'ont jamais été trouvés. Les gens parlent du "lien manquant" mais il y a des millions de "liens" qui doivent être là pour que la chaîne d'une espèce à l'autre soit complète. Ils n'ont trouvé aucun de ces liens.
      1. Imaginons par exemple que les créatures dans un étang ont évolué d'une à l'autre. On peut avoir un étang avec des escargots, des limaces au fond... et des poissons dans l'eau, des canards à la surface, des grenouilles sur la rive et des chiens et des chats tout près. Imaginez qu'une décharge de boue soudaine gèle tout en place (par exemple le déluge de Noé). 1 000 ans plus tard des scientifiques examinent les fossiles et peuvent assumer que les créatures simples ont "évolué" en créatures plus complexes OU qu'elles ont coexisté dans des environnements différents.
      2. Toutes les créatures existaient simultanément dans un environnement commun.

L'évolution et la théorie de la "Vieille-Terre" paraît bien sur papier mais l'évidence sur la terre même (les trouvailles géologiques) et la pensée logique ne la supportent pas. C'est une réponse alternative aux origines de l'univers pour beaucoup de gens qui refusent simplement de croire en Dieu.

2. La théorie de la "Jeune-Terre" comporte beaucoup moins d'obstacles et est supportée par davantage de preuves.

  1. Il n'y a aucun problème philosophique avec la création d'une jeune terre. Qu'un être tout-puissant et sage ait créé l'univers qui reflète Sa complexité et Sa sagesse est logique et possible. En fait, l'existence d'un Dieu éternel qui crée la terre peut logiquement être démontrée d'une variété de manières (c'est à dire l'argument moral, l'argument de première cause).
  2. La terre elle-même ne présente pas de contradictions avec ce modèle.
    1. Des formes de vie complexes apparaissent simultanément dès le début et à travers l'évidence géologique de la terre selon le modèle de la création.
    2. Il n'y a pas de liens d'une forme de vie à une autre tout comme la création le décrit, seulement le même type d'homme du début à maintenant. L'homme est le même depuis le début jusqu'à maintenant, les singes sont les mêmes et il n'y a aucun lien qui va d'un à l'autre. (Il existe une sorte d'évolution qui prend place à l'intérieur d'une espèce, d'un type de singe à un autre, mais pas d'une espèce de créature à une espèce différente, c'est à dire du singe à l'homme).
    3. Il y a plus de 70 manières de "dater" la terre à partir de différentes disciplines: chimique, anthropologique, archéologique, etc. et toutes ces méthodes suggèrent une jeune terre plutôt qu'une vieille terre. Même la datation au carbone utilisée par les évolutionistes ne peut aller que 60 000 ans en arrière (en théorie); au-delà, c'est deviner.
    4. La Bible elle-même contient des informations généalogiques qui listent les patriarches à partir du premier homme jusqu'à Moïse puis jusqu'au Christ qui ne contiennent pas plus de 8 000 ans d'histoire (en tenant compte des différents écarts et des différences de calendrier). Par conséquent le modèle de la "Jeune-Terre" âgée d'environ 10 000 ans est supporté par la logique, par l'observation et par la révélation.

Sommaire

Le problème en acceptant le modèle de la jeune terre (environ 10 000 ans), modèle qui était supporté à la fois par la science et la religion jusqu'au 20e siècle, est que la théorie d'évolution a sérieusement influencé le monde des 100 dernières années.

Cette théorie s'est infiltrée dans les écoles et le gouvernement et a sapé la foi en la Bible. Depuis une dizaine d'années, cette théorie a commencé à s'effriter à mesure que les preuves s'accumulent pour la contredire et la détruire mais le dommage à la foi a été grand et prendra beaucoup de temps à reconstruire. Les bibliothèques sont pleines de livres sur l'évolution.

Dans notre prochaine leçon, comment certains ont tenté de réconcilier la Genèse à l'évolution.