Dans sa deuxième lettre à cette église, Paul continue à encourager et à louer les frères pour leur fidélité, et il donne davantage d'enseignement au sujet du retour du Christ.
Télécharger
Langues

En 51 après JC, l'Apôtre Paul a établi une congrégation de l'église dans la ville de Thessalonique. Cette jeune assemblée a dû survivre dans une ville portuaire qui était riche, influentielle et païenne. Peu de temps après, Paul a été chassé de la ville par les chefs religieux juifs et il s'est éventuellement rendu à Corinthe dans le sud de la Grèce.

Après un certain temps, il reçoit de Timothée, un jeune évangéliste qui avait travaillé avec lui, des nouvelles concernant le progrès de l'église à Thessalonique. Paul répond à ces nouvelles par deux lettres. Dans sa première lettre...

  • Il exprime sa joie à la nouvelle de leur fidélité et de leur persévérance à travers les épreuves et l'adversité.
  • Il défend sa conduite contre les accusations qu'il est un imposteur et un opportuniste.
  • Il les encourage à ne pas perdre foi et à continuer à servir Dieu.
  • Il leur enseigne au sujet du retour du Christ et de la manière dont ils devraient se conduire en attendant.

Dans notre étude de 1 Thessaloniciens nous avons vu que Paul a décrit l'église véritable et comment elle agit. Il dit en fait...

  • qu'elle a débuté par une vraie conversion: l'évangile véritable lui a été prêché;
  • que de vrais ministres l'ont servie: des ministres qui se conduisaient d'une manière sainte;
  • qu'elle grandissait spirituellement : la vraie église se comportait comme l'église;
  • qu'elle était pure en tout;
  • qu'elle grandissait continuellement dans sa connaissance;
  • qu'elle était prête pour le retour du Christ.

Dans la seconde lettre, dont nous commençons ici l'étude, Paul continue à louer les Thessaloniciens et il donne plus d'information concernant le retour de Jésus ainsi qu'un avertissement à l'église de s'occuper des membres qui vivent dans le désordre.

Tout comme ses autres épîtres, celle-ci est bien organisée et divisée en trois domaines clairs:

  1. De l'encouragement – 1.1-12
  2. Plus d'éducation – 2.1-12
  3. Une exhortation – 3.1-15

De l'encouragement – 2 Thessaloniciens 1.1-12

Salutation

1Paul, et Silvain, et Timothée, à l'Église des Thessaloniciens, qui est en Dieu notre Père et en Jésus Christ le Seigneur: 2que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!
- 2 Thessaloniciens 1.1-2

C'est ici que nous trouvons l'évidence "interne" que Paul est l'auteur de ces lettres. Des évidences externes sont des informations telles que des références au sujet de Paul en tant qu'auteur dans d'autres documents écrits à la même époque.

Jésus est placé au même niveau que Dieu: Celui qui donne grâce et puissance.

C'est donc dire que la seule combinaison qui puisse produire la grâce et la paix est la relation entre Dieu et Son église en Christ.

Action de grâce

3Nous devons à votre sujet, frères, rendre continuellement grâces à Dieu, comme cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et que la charité de chacun de vous tous à l'égard des autres augmente de plus en plus. 4Aussi nous glorifions-nous de vous dans les Églises de Dieu, à cause de votre persévérance et de votre foi au milieu de toutes vos persécutions et des tribulations que vous avez à supporter.
- 2 Thessaloniciens 1.3-4

Paul remercie Dieu non pas pour ce que les frères lui ont donné mais pour les personnes qu'ils deviennent en Christ. Ils grandissent en force, en foi et en amour en dépit des persécutions.

Paul exprime la joie de chaque père ou agriculteur, inventeur, artiste ou enseignant qui voit le produit de son travail et de sa formation admiré et approuvé par d'autres.

C'est là la vraie récompense des chrétiens mûrs: voir grandir en Christ des chrétiens plus jeunes dans la foi, qu'ils ont formés et dirigés. C'est aussi une expérience parfois douloureuse et frustrante.

Évidemment nous ne pouvons en connaître ni la joie ni la douleur si nous ne nous sommes jamais investis dans la croissance et dans le développement d'une autre personne. La manière la plus sûre de grandir dans la joie et dans l'amour chrétien est d'investir dans le développement d'un autre.

Le juste jugement de Dieu – v. 5-10

C'est une preuve du juste jugement de Dieu, pour que vous soyez jugés dignes du royaume de Dieu, pour lequel vous souffrez.
- 2 Thessaloniciens 1.5

Paul parle maintenant des souffrances des Thessaloniciens et du juste jugement de Dieu à ce sujet. Certaines de leurs tribulations étaient causées par :

  • l'hostilité de la société païenne dans laquelle ils vivaient;
  • les chefs juifs qui les harcelaient;
  • les faux enseignants qui s'étaient infiltrés parmi eux;
  • la tentation constante de lâcher et de retourner dans le monde.

Les tests et les défis qu'ils vivaient n'étaient pas bien différents de ceux auxquels nous faisons face aujourd'hui dans notre culture. Paul parle du "juste jugement."

  • le jugement = une séparation et une décision
  • juste = une décision sans préjudice ni malice

Il les réconforte dans leurs souffrances en leur disant que:

  1. Leurs souffrances et leur persévérance servent le plus grand bien d'aider à établir l'église. L'établissement du Royaume de Dieu sur la terre coûte quelque chose. Cela a commencé avec les souffrances du Christ et continue dans chaque génération avec les souffrances de l'église qui demeure fidèle et pure. Nous devons nous en rappeler quand nous souffrons d'une manière quelconque pour servir l'église.
  2. Il leur dit que Dieu non seulement leur permet de souffrir pour l'église, mais qu'Il aide aussi l'église à endurer. Rappelons-nous de la réponse de Dieu à Paul quand il Le suppliait de soulager l'épine dans sa chair; Dieu lui a répondu en lui donnant la capacité de l'endurer: Il ne l'a pas enlevée.
  3. Il leur dit que Dieu punira plus tard ceux qui causent du trouble maintenant. Ceux-ci ainsi que les méchantes souffriront plus tard et les croyants trouveront alors le soulagement et le repos.

Paul donne aussi des détails quant au châtiment des méchants dans cette épître. En 1 Thessaloniciens il parle de ce qui arrivera aux saint vivants et à ceux qui "dorment" quand Jésus reviendra. En 2 Thessaloniciens il parle de ce qui arrivera aux infidèles et aux méchants.

Car il est de la justice de Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent,
- 2 Thessaloniciens 1.6

Il repaiera ceux qui auront affligé les chrétiens et les auront fait souffrir. Voir Romains 12.19 "À moi la vengeance…"

et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance,
- 2 Thessaloniciens 1.7

Le Christ viendra du ciel avec des anges et du feu. Des anges pour annoncer Sa venue et Sa gloire, du feu pour accomplir Son jugement contre les méchants.

8au milieu d'une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus. 9Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,
- 2 Thessaloniciens 1.8-9

Ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'évangile recevront la même punition, soit la destruction éternelle loin de Dieu. Il s'agit là d'un décret de Dieu et c'est une punition juste. Ceux qui disent que Dieu est injuste sont dans l'erreur. Être privé de la vue du Seigneur sera la substance de la punition et elle sera éternelle.

lorsqu'il viendra pour être, en ce jour-là, glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru, car notre témoignage auprès de vous a été cru.
- 2 Thessaloniciens 1.10

Tout cela se produira quand Jésus reviendra, simultanément et "en un clin d'oeil." Les croyants refléteront Sa gloire (ils auront des corps ressuscités, glorifiés). Ils se réjouiront et s'émerveilleront de Sa présence parce qu'ils auront été fidèles dans leur foi. Les autres (les incroyants et les méchants) seront rejetés de Sa présence.

La prière

11C'est pourquoi aussi nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous juge dignes de la vocation, et qu'il accomplisse par sa puissance tous les dessins bienveillants de sa bonté, et l'oeuvre de votre foi, 12pour que le nom de notre Seigneur Jésus soit glorifié en vous, et que vous soyez glorifiés en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ.
- 2 Thessaloniciens 1.11-12

Paul continue avec sa prière constante pour eux. Sa demande est toutefois très spécifique.

  • Que Dieu complète l'oeuvre qu'Il a commencée en eux.
  • Qu'Il finisse la chose pour laquelle Il les a d'abord appelés à travers l'évangile.
  • Dieu nous appelle par l'évangile à nous séparer de ce monde et à commencer à suivre et à devenir comme Son Fils Jésus Christ.

Nous prenons le chemin du changement et de la transformation quand nous répondons à l'évangile avec foi et quand nous exprimons cette foi par la repentance et le baptême (Actes 2.38). Cet événement initial change notre condition de perdus à sauvés, de condamnés à justifiés, de parias à fils ou fille, de prisonniers du péché à libérés du péché et de la mort.

Quelque chose d'autre se produit aussi en nous à ce moment: le Saint Esprit vient habiter en nous. Par l'influence du Saint Esprit, de la parole de Dieu et de l'église, nous commençons aussi un processus de croissance, de développement et de maturité appelé la sanctification. Paul fait référence à ce phénomène quand il prie que "l'oeuvre," l'oeuvre de sanctification, soit complétée au retour de Jésus.

Quand Jésus reviendra, nous nous détacherons de nos corps mortels et recevrons des corps capables d'exister dans le monde spirituel. Certaines personnes questionnent la crémation à cause de la résurrection. À la résurrection, nous ne reprendrons pas notre vieille chair, peu importe l'état ou le lieu où elle se trouve (en terre, en mer ou dans une urne).

Paul prie qu'entretemps, jusqu'au retour de Jésus, cet honneur mutuel continue. Les chrétiens honorent Dieu par leur foi et leurs bonnes oeuvres. Dieu bénit les hommes en leur aidant à murir et à croître en Christ jusqu'au jour où ils seront rendus parfaits comme Lui par leur résurrection et leur glorification. Ce bienfait réciproque devrait continuer jusqu'au retour du Christ et le processus de sanctification sera accompli. Ce processus sera complet lorsque les pécheurs seront jugés et que les saints seront au ciel une fois pour toutes.

En résumé

Paul commence sa deuxième lettre à cette jeune église en les encourageant à persévérer dans leur fidélité à la parole, dans leur amour fraternel les uns pour les autres et dans l'espérance ferme de leur récompense. Il leur rappelle une idée primordiale: un jour Dieu jugera tous les hommes. Ceux qui demeurent fidèles seront récompensés et ceux qui ne le sont pas ou qui rejettent la vérité seront châtiés. La récompense sera merveilleuse et en vaudra la peine. La punition sera effrayante, une peine à éviter.

Une exhortation

Si nous regardons autour de nous, nous voyons de l'injustice et de la méchanceté en ce monde. Il ne faut pas chercher bien loin pour voir des gens paresseux et hypocrites même dans l'église. Ce sont peut-être là de bonnes excuses pour la colère, le découragement et l'abandon de Dieu et de Son église; mais ces genres d'excuses ne fonctionnent que si nous les considérons à court terme. À long terme (ce qui est de la perspective de Dieu), tous les torts seront réparés, tous les mensonges révélés, tous les paresseux et les hypocrites exposés et tous les fidèles récompensés. Notre travail en tant que chrétiens ne consiste pas à juger, à punir ou à décider; ce sont les prérogatives de Dieu. Notre travail consiste à nous assurer que nous sommes fidèles dans notre propre vie et que nous témoignons afin de pouvoir partager le témoignage glorieux du Christ quand il reviendra. N'oublions jamais qu'il y aura récompense et punition.