Paul continue à enseigner à la jeune église à Thessalonique concernant les événements qui doivent se produire avant l'avènement de Jésus.
Télécharger
Langues

1 et 2 Thessaloniciens sont deux épîtres que Paul a écrites à une jeune église qu'il a établie en 51 après JC. Les idées principales au sujet desquelles il écrit sont:

  1. Sa joie au fait qu'en dépit des nombreux tests et persécutions, cette jeune église persévère dans sa fidélité, sa connaissance et son amour fraternel, et se prépare au retour du Christ.
  2. Il écrit aussi concernant les événements qui entourent l'avènement de Jésus. Dans sa première lettre il décrit ce qui arrivera aux chrétiens (vivants et morts) quand Jésus reviendra et il les exhorte à être prêts. Dans la deuxième lettre, il explique ce qui arrivera aux pécheurs et aux infidèles quand Jésus réapparaîtra. Il les encourage en leur disant de ne pas perdre courage à cause de ce que les méchants font; quand Il reviendra, Jésus récompensera et châtira selon les actions de chacun. Paul continue ensuite sa lettre en les instruisant concernant les événements qui se produiront avant le retour de Jésus.

Le jour n'est pas encore là

1Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, 2de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.
- 2 Thessaloniciens 2.1-2

En lisant entre les lignes, il semble que c'était là le problème principal de cette église. Quelqu'un peut avoir prétendu avoir une prophétie, une certaine autorité ou un enseignement d'un Apôtre disant que le retour avait déjà eu lieu ou qu'il était éminent. L'effet sur l'église était troublant. Il semble qu'ils devenaient agités et confus.

Paul les supplie de ne pas perdre leur sang-froid et de ne pas se laisser troubler par ces fausses notions.

Peu importe la source de ces idées, il les minimise et réaffirme qu'avant que le jour du Seigneur ne vienne, d'autres événements importants doivent prendre place, et il en donne les détails.

Le langage, un style littéraire – v. 3-12

Le passage qui suit est parmi les plus difficiles de la Bible. Même l'Apôtre Pierre affirme que certains écrits de Paul sont difficiles à discerner (2 Pierre 3.15-16). En plus des idées difficiles à saisir, cette section est écrite dans un style littéraire qui est impossible à comprendre sans une certaine connaissance des termes utilisés.

Un style apocalyptique

Ce passage a été écrit dans un style littéraire apocalyptique qui était plein de mots et d'images symboliques. Le mot "apocalyptique" signifie une découverte ou une révélation de caractère épouvantable. Il s'agissait d'un style d'écriture utilisé par de nombreux auteurs dans le monde de l'Antiquité y compris des prophètes et d'autres écrivains de l'Ancien Testament pour décrire le contenu de leurs prophéties en termes dramatiques. Ils utilisaient aussi ce type de langage pour prévenir les nations de guerres, de catastrophes imminentes, ou du jugement de Dieu.

Le style apocalyptique était utilisé surtout pendant les périodes de trouble ou quand les Juifs étaient oppressés. Bien souvent il n'était compréhensible qu'aux Juifs; personne d'autre n'en comprenait les symboles et la signification. Il a aussi été utilisé par les auteurs du Nouveau Testament pour les mêmes raisons.

  • Jésus (Matthieu 24.1-34) – La destruction of Jérusalem
  • Paul (2 Thessaloniciens) – L'apostasie et l'avènement du Christ
  • Jean, l'Apocalypse - La destruction de Rome et le jugement

La chose dont il faut nous souvenir est que ce style est un message "codé" pour le lecteur. Il peut être troublant à lire, mais il servait en fait à réconforter et à encourager le peuple de Dieu dans des temps difficiles. Et en d'autres temps il servait d'avertissement ou pointait vers des événements à venir, toujours à l'aide de symboles.

C'est le langage que Paul utilise en 2 Thessaloniciens 2.3-8. Nous ne pouvons en discerner le message sans comprendre le symbolisme avec lequel le message est écrit.

Les symboles et les termes

3Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, 4l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. 5Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous? 6Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il ne paraisse qu'en son temps. 7Car le mystère de l'iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. 8Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement.
- 2 Thessaloniciens 2.3-8

Avant de rechercher le sens de ce passage, examinons d'abord certains termes-clé :

1. L'apostasie (la rébellion) – v. 3

Cela signifie littéralement tomber. Dans ce cas, tomber loin du Christ et de Ses enseignements. L'apostasie dans le Nouveau Testament ne fait référence qu'à la foi chrétienne. Par exemple, les musulmans ne peuvent être apostats parce qu'ils ne sont jamais dans la foi. On peut appeler païens ou perdus les non-croyants, mais pour les chrétiens qui s'éloignent du Christ ou de Ses enseignements, le terme exact est être apostat.

2. L'homme du péché, le fils de la perdition, l'impie – v. 3

Il s'agit ici d'une personnalité, d'un pouvoir ou d'une organisation unique en son genre qui incarne le péché. L'homme d'anarchie, le fils de destruction, la perdition, l'antéchrist, tous font référence à la même chose.

3. L'influence qui retient – v. 6

La personne ou la puissance qui empêche l'impie (sous quelque forme) de déclarer sa position ou de se révéler.

4. Le mystère de l'iniquité – v. 7

Ceci fait référence à l'oeuvre du mal générée par l'apostasie. Tout comme l'oeuvre du bien causée par la parole de Dieu dans l'érection du Royaume peut être vue dans les bonnes oeuvres et la bonne conduite, l'apostasie répend aussi son influence (comme le levain) d'une manière négative .

5. Le souffle de Sa bouche – v. 8

La parole de Dieu, les Écritures (Apocalypse 2.16).

6. L'éclat de Son avènement – v. 8

Le retour du Christ.

7. La prophétie

Paul prophétise ici sur la base de la révélation de Dieu qui lui a été donnée. Il leur dit ce qui se produira dans le futur et à la fin des temps, tout comme quand il décrivait ce qui arrivera aux fidèles et aux méchants. Pour éviter la confusion, il faut toutefois noter que la prophécie donne les faits et la succession des événements, mais elle en donne rarement le moment dans le temps. Donc nous savons que cela prendra place et dans quel ordre mais nous ne savons pas quand, ni combien de temps il y aura entre les événements, ni quand ils seront complétés.

Par exemple, Jean-Baptiste a prophétisé la venue du Messie et le jugement de la nation juive (Matthieu 3.11-12). Dans sa tête, ces deux événements allaient se produire en même temps. C'est pourquoi pendant qu'il était emprisonné par Hérode, il a envoyé des disciples demander à Jésus s'Il était vraiment le Messie (Matthieu 11.2-3). Il était confus parce que le Messie était là sans les signes de jugement sur la nation. Toutefois c'était 37 ans après la mort de Jésus et Sa résurrection et environ 40 ans après la mort de Jean aux mains d'Hérode que le jugement de Dieu sur Jérusalem, qui avait été annoncé par Jean, s'est abattu sur la ville dans la forme d'une armée romaine. En 70 de notre ère, la nation d'Israël a pris fin lorsque l'armée romaine a détruit la ville et a tué la plupart de ses habitants; c'était l'accomplissement de la prophétie de Jean. Jean comprenait les événements dans le bon ordre mais il ne connaissait pas le temps entre ceux-ci.

Dans le passage de 2 Thessaloniciens, nous voyons Paul prédire des événements qui se produiront dans le futur et il en explique l'ordre sans en donner le moment précis. Cela aurait pu se produire pendant leur vie au premier siècle ou encore 10,000 ans plus tard. Tout cela arrivera dans l'ordre annoncé mais Dieu seul en connaît le moment. Quand nous étudions ce passage, il faut donc réaliser que nous en connaissons le sens et l'ordre mais pas le temps.

La séquence des événements – v. 3-12

Paul explique deux événements principaux qui doivent prendre place avant le retour du Christ. Il les explique pour calmer leurs craintes en pensant qu'ils avaient manqué le retour du Christ ou qu'il allait se produire très bientôt.


1. L'apostasie – v. 3a

Le retour de Jésus n'arrive pas avant que l'apostasie ne prenne place. L'apostasie est une rébellion, un abandon de la foi au Christ et de l'obéissance à Sa parole. C'est un événement qui prend place à l'intérieur du christianisme! Paul mentionne que l'apostasie est inévitable et probable de son vivant.


28Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Église du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang. 29Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau, 30et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.
- Actes 20.28-30
3Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires, 4détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.
- 2 Timothée 4.3-4

L'apostasie est l'action d'abandonner la vérité et de s'attacher à un mensonge. C'est l'amour de ce qui n'est pas vrai et la cause ultime de la condamnation. L'apostasie a débuté dès le premier siècle à mesure que des enseignants ont commencé à renier la divinité du Christ et elle continue encore alors que de nombreux groupes "chrétiens" nient l'inspiration des Écritures et enseignent que le Christ est un ange (les Témoins de Jéhovah) ou un homme devenu un dieu (les mormons).

2. L'homme du péché (l'impie) est révélé – v. 3-7

La grande question ici: "Comment est-t-il?"

V. 3 – Une personne ou un personnage peut être incarné dans une personnalité, une organisation, une philosophie ou un mouvement (par exemple: Hitler, le Nazisme). Caché au début, puis révélé.

V. 4 – Il s'oppose à tout dieu ou à tout objet de culte. Il ne nie pas qu'il y a un Dieu mais il s'oppose à toute forme de divinité. Il prend la place de Dieu dans le sanctuaire de Dieu ou dans Son lieu d'habitation. Il se place avec et se fait Son égal à l'intérieur du christianisme. Le sanctuaire de Dieu sur la terre est à l'intérieur des coeurs et des esprits de Son peuple.

V. 5-7 – Son influence est manifestée avant qu'il ne le soit. Tout comme une graine de semence développe des racines, une tige et des feuilles avant de fleurir, il développera une influence diabolique et avec le temps mûrira pour se manifester lui-même en ce qu'il est vraiment: l'homme du péché, le fils de la perdition, l'antéchrist. Paul dit maintenant que son influence est retreinte ou l'était à l'époque où il a écrit ses lettres aux Thessaloniciens. Il ne s'était pas encore épanoui mais il était déjà à l'oeuvre dans son influence diabolique. Cette manifestation, dit Paul, était retenue par une personne ou une puissance ou même une combinaison des deux qui allait plus tard disparaître.

Que fera l'impie?

9 L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,10et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés.11Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge,12afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés.13Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité.
- 2 Thessaloniciens 2.9-13

V. 9-13 – Il trompera les gens au nom de Dieu et du Christ afin qu'ils croient ce qui est faux et qu'ils soient perdus à cause de cela. À cette fin, il utilisera absolument tout ce qu'il pourra: des faux miracles, des signes, des prodiges, des mensonges pernicieux et toute tromperie. Ces armes puissantes sont nécessaires pour convaincre les gens de la vérité des séductions. Il saura qu'il est mensonger, il mentira par exprès pour détruire les âmes des hommes (v. 10). Paul nous dit à l'avance pourquoi certains chrétiens croiront ces mensonges:

  • Ils n'aiment pas la vérité; ils aiment le péché, le monde, eux-mêmes, mais pas la vérité (comme en Jean 3.19).
  • Dieu leur donne ce qu'ils désirent (des mensonges) en permettant à l'homme du péché de faire ses oeuvres afin que ceux qui aiment le mensonge parmi les croyants en soient repus. L'influence délirante est produite cumulativement en croyant les erreurs, les tromperies. Dieu n'envoie pas les mensonges ou les erreurs, Il les permet et Il dirige où Satan peut oeuvrer (par exemple: Job, Satan avait besoin de la permission de l'attaquer).
  • Ceux qui aiment le mal refusent éventuellement d'écouter, ou d'accepter la vérité et ils auront amplement le temps de démontrer leur méchanceté et leur erreur, démontrant aussi à quel point Dieu est juste en les condamnant et en les châtiant.

Que lui arrivera-t-il?

V. 8 – Dieu le détruira en deux étapes: par le souffle de Sa bouche, la parole de vérité; et par l'avènement de Son fils, le retour du Christ pour le jugement de tous les menteurs.

Tous ces événements auront lieu mais nous ne savons ni quand ils arriveront, ni s'ils se produiront tous en même temps ou seront répartis sur une certaine période.

En résumé

Paul dit à l'église à Thessalonique que le "Jour du Seigneur" n'est pas encore venu, ils ne devraient donc pas s'inquiéter si quelqu'un leur apporte un enseignement contraire. Il leur dit que deux choses importantes doivent arriver avant le retour du Seigneur.

  • L'apostasie doit arriver et elle a déjà commencé dans certains aspects.
  • L'impie doit d'abord être révélé.

Au chapitre suivant nous examinerons de différentes théories qui expliquent qui est vraiment "l'impie" ou "l'homme du péché," comment il oeuvre aujourd'hui et ce qu'est "le pouvoir qui le retient" (il y a quatre possibilités). Entretemps, voici trois leçons très pratiques que nous pouvons tirer du matériel que nous venons juste de couvrir:

1. Les mauvais enseignements nuisent à l'église.

Nous devons faire attention non seulement à notre façon de vivre, mais aussi à ce que nous enseignons. Le seul moyen d'éviter un faux enseignement est de rester en permanence fidèle à l'enseignement du Christ et d'apporter des corrections en cas d'erreur. Un mauvais enseignement, un enseignement négligent ou encore l'enseignement d'idées mondaines au lieu de concepts bibliques divise souvent l'église ou ralentit sa croissance.

2. Satan veut détruire les âmes.

Nos prières, notre vigilance, notre fidélité à Dieu et à Sa parole sont ce qui nous protège. Remarquons que c'est la parole exercée par le Christ Lui-même qui détruit Satan à la fin.

3. Nous pouvons être la véritable église.

La vraie religion et l'église qui la pratique sont celles qui suivent attentivement et humblement l'enseignement du Christ. Ne soyons pas victimes des apparences, des prodiges et des illusions... la parole de Dieu est notre seul signe certain. Notre devoir n'est pas de juger si les autres églises ou les autres groupes sont légitimes, ce jugement appartient à Dieu; notre tâche est de suivre la parole de Dieu et d'encourager les autres à faire de même.