Livre : 
eBook (.pdf)
Langues :
English
 

Colossiens 3.1-11

Par Michel Mazzalongo Publié : Fri. June 19
Paul commence à explorer un autre domaine où le Christ est prééminent, la détermination de ce qui est ultimement bien ou mal.

Jusqu'à maintenant dans cette épître, Paul défend l'Église contre l'influence et les doctrines des faux-enseignants. Nous avons dit que ces enseignants présentaient des doctrines qui niaient la suffisance du Christ et de Son sacrifice à accomplir le salut. Ils suggéraient que les Colossiens avaient besoin d'enseignements supplémentaires et d'une adhésion plus profonde à la Loi juive pour être sauvés. Ils se vantaient aussi d'une spiritualité supérieure due à des visions et connaissances secrètes.

Paul démontre que le Christ est prééminent dans tous les domaines, peu importe la dimension. Jésus a l'autorité parce qu'Il fait partie de la déité et qu'il exerce Sa prééminence dans la création, dans l'humanité, dans l'Église ainsi que dans le monde occulte.

Paul montre aussi que la réponse aux enseignements de Jésus accomplit tout ce qui est nécessaire. La circoncision spirituelle du baptême mène à la régénération ainsi qu'à l'unité avec le Christ et avec Dieu.

Après avoir complété sa réponse aux faux-enseignants par son exhortation des Colossiens à ne pas être pris au piège, Paul continue à développer la véritable doctrine du Christ en ce qui a trait à la vie chrétienne. Il a répondu à leurs arguments quant à la manière de devenir enfant de Dieu, il leur montrera maintenant la manière de vivre une vie morale et plaisante devant Dieu à la manière du Christ.

Le Christ prééminent dans les règles de conduite – 3.1-4.6

Au 3e chapitre, Paul commence par résumer ce qu'il a déjà dit puis l'utilise comme base de ce qui suit. Si la doctrine de Jésus est prééminente, alors le style de vie qui en découle sera aussi supérieur au style de vie qui vient des enseignements des judaïsants.

Le standard de vie chrétienne

Quand on parle de « style ou niveau de vie », on pense habituellement aux avoirs financiers, aux possessions matérielles, aux avantages dont quelqu'un jouit en comparaison aux très riches ou aux très pauvres. Paul parle d'un « standard » pour la vie chrétienne qui compare la vie à un standard spirituel céleste établi par le Christ et non à des biens ou à des valeurs terrestres.

Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, … – v. 1a

Il commence avec l'idée déjà expliquée au chapitre précédent que le Christ fait d'eux de nouvelles créatures au baptême. Leur vieille nature pécheresse est morte, le péché est pardonné, le Saint Esprit est donné, une nouvelle personne est née. Il dit alors que s'il en est ainsi et qu'au baptême ils ont été ressuscités de la mort du péché et de la condamnation (tout comme le Christ a été ressuscité du tombeau), alors...

...cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. – v. 1b

...ils essaient maintenant d'atteindre un nouveau style de vie. Le standard en est établi par le Christ qui est au ciel. De dire que « Christ est assis à la droite de Dieu » est une manière exaltée de dire que Jésus est divin et qu'Il a l'autorité de Dieu. Ce qu'Il a établi par Ses enseignements est le standard céleste ou divin.

Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre. – v. 2

Ils doivent maintenant se concentrer sur les choses que le Christ (qui est en haut) a enseignées et établies, et non pas sur les choses enseignées et poussées par les judaïsants, qui ont à faire avec les règles terrestres au sujet de la nourriture et des rites, enseignements d'anges démoniaques qui règnent sur la terre. S'ils ont été ressuscités avec le Christ alors ils ont été libérés des règles terrestres au sujet de la religion, des craintes des démons - ils vivent maintenant selon le véritable standard spirituel établi par Celui qui est au ciel.

3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. 4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. – v. 3-4

Encore une fois, il fait référence à la mort dont les chrétiens font l'expérience au baptême mais il ajoute qu'à ce point ils deviennent aussi unis au Christ. Il utilise le mot cachée parce que pour ce qui en est du monde, ce qu'ils deviendront en Christ ne sera pas révélé jusqu'à ce que Jésus Lui-même revienne à la fin du monde. Il sera révélé comme le seul et glorieux Fils de Dieu, juge du monde ; les chrétiens seront révélés comme fils et filles de Dieu ressuscités et glorieux qui vivront et régneront avec le Christ à jamais.

Si donc tout cela est vrai (que les chrétiens sont unis à Dieu en Christ et seront révélés comme l'Église glorieuse et éternelle à la fin), par quel standard devraient-ils maintenant vivre ? La réponse non mentionnée ici est qu'ils ne devraient sûrement pas vivre selon les faux standards terrestres que les judaïsants tentent d'établir pour eux.

Les éléments du standard chrétien – 3.4 - 4.6

Aux 4 premiers versets, Paul résume ce qu'il expliquera en détail aux versets suivants. Les détails de ce standard spirituel céleste centré sur le Christ peuvent être divisés en différentes catégories.

Sainteté personnelle – v. 5.11

Paul commence par la conduite personnelle de l'individu, là même où la nouvelle vie du chrétien commence à se révéler. Il faut se rappeler ici de ce qu'il essaie de communiquer : comme chrétiens ils ne doivent pas être esclaves des faux standards religieux terrestres des judaïsants, standards ayant à faire avec le manger, les incisions de la chair, l'adoration d'êtres spirituels inférieurs et la soumission aux enseignants.

Il dit qu'en tant que chrétiens, ils doivent se concentrer sur le standard céleste de la vraie religion établie par le Christ qui est aux cieux et qui les y amènera aussi.

Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre,... – v. 5a

Étant donné qu'il les a encouragés à rechercher ou à se concentrer sur le standard de sainteté céleste, Paul ajoute aussi comment y arriver. Ils doivent mourir au péché. Ils sont morts et ont ressuscité comme nouvelles créatures au baptême. Cette nouvelle vie résiste aux efforts du corps de retourner à son ancienne vie de péché. Son exhortation est très claire : étouffez votre appétit du péché. N'offrez pas votre corps en mauvaises activités, et il nomme cinq choses auxquelles ils doivent mourir.

... l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. – v. 5b

Quatre d'entre elles sont de nature sexuelle et l'autre est la cupidité.

  1. L'impudicité (indécence, immoralité sexuelle) - l'activité sexuelle illicite avec d'autres, qui inclue l'homosexualité, l'adultère, etc.
  2. L'impureté (contraire à la chasteté) - le langage grossier, les images, les histoires de nature sexuelle.
  3. La passion (convoitise), un désir pour ce qui est défendu (la femme d'un autre, etc.).
  4. Les mauvais désirs - une envie constante de choses mauvaises ou impures, l'obsession sexuelle.
  5. Cupidité - désir immodéré de richesses.

Toutes ces choses (qui se retrouvent souvent ensemble) produisent le péché d'idolâtrie, l'adoration de la sensualité et de la gratification sexuelle plutôt que l'adoration de Dieu. Paul dit que la sainteté personnelle commence avec le contrôle de la chair au cœur même de la vie humaine qu'est la sexualité.

6 C'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, 7 parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés. – v. 6-7

Il leur rappelle que cette sorte d'activité sera punie par Dieu. Ils ne doivent pas être aveuglés par des idées élevées qui se laissent aller à l'immoralité sexuelle. Par exemple, l'homosexualité qui trouve l'acceptabilité sous la bannière de la rectitude politique. Ces sortes d'activités et d'attitudes sont mauvaises et Dieu les punira.

Il leur rappelle aussi qu'avant leur résurrection en Christ, ils étaient coupables de ces choses et les considéraient comme normales dans leurs vies mais qu'ils vivent désormais selon un nouveau standard où ils doivent refuser leurs désirs charnels pour ces choses.

Ce verset sert aussi de transition vers le verset suivant où Paul listera un autre groupe de péchés qu'ils doivent éviter.

Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. – v. 8

Le premier groupe de péchés blesse le corps, ceux-ci blessent les autres.

  1. La colère - l'état violent et passager résultant du sentiment d'avoir été agressé ou offensé.
  2. L'animosité - l'hostilité, l'antipathie à l'égard de quelqu'un.
  3. La méchanceté - le penchant à faire du mal en action ou en parole.
  4. La calomnie - la fausse accusation qui blesse la réputation, l'honneur.
  5. Les paroles déshonnêtes - le langage abusif envers quelqu'un d'autre.

Avec le verset 5 cela constitue une liste de 10 choses auxquelles résister dans la poursuite d'une vie sainte. Ce n'est pas une liste complète de tous les péchés mais le fait que Paul fasse référence aux péchés de sensualité et de langage montre qu'il inclue tous les maux terrestres qui résultent des désirs et des actions du cœur. L'homme ou la femme ressuscité(e) a un nouveau cœur qui ne désire ni ne produit ces choses et c'est évident.

Finalement, la sainteté personnelle nécessite une nouvelle approche aux relations personnelles avec autrui. Une approche basée sur la vérité.

Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres, … – v. 9

Paul retourne au moment historique où la vieille nature pécheresse a été enlevée et remplacée par la nouvelle nature sainte, purifiée au moment du baptême. À cause de cet événement, ils doivent abandonner le péché du mensonge.

… et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé. – v. 10

Cela est nécessaire parce que cette transformation a été accomplie afin de les ramener à leur véritable forme originale. Avant le péché, Adam était la vraie image de Dieu, sans péché, pur, il connaissait Dieu. Il a perdu ce statut parce qu'il a péché et a été plongé dans l'obscurité, la séparation et la mort.

Tous les humains ont partagé cette nature déchue après lui. Maintenant que le Christ a renouvelé l'homme à sa véritable nature (sans péché, ayant une relation avec Dieu), l'homme doit être honnête dans ses relations avec les autres.

Le verset 11 résume les quelques derniers versets :

Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre ; mais Christ est tout et en tous. – v. 11

Ce renouveau n'est pas simplement un changement de moralité, c'est un changement complet qui se produit en quiconque fait l'expérience de la puissance de Jésus qui sauve. Qui qu'ils soient (Paul mentionne des groupes différents).

  • Grec ou Juif → culturel
  • Circoncis ou incirconcis → religieux
  • Barbare ou Scythe → civilisé ou non
  • Esclave ou libre → position sociale

Peu importe à quel group ils étaient identifiés auparavant, ils étaient pécheurs, ils ne connaissaient pas la vérité, ils étaient perdus dans le péché, mais à cause de Jésus ils sont devenus de nouvelles créatures, des chrétiens. Maintenant aucune de ces catégories n'a de signification pour eux, ils ont été libérés par la vérité, ils connaissent la vérité (que Dieu renouvelle chacun à travers le Christ) ; et ils doivent désormais vivre selon cette vérité.

Poursuivre la sainteté personnelle fait partie de l'abandon de ces anciennes catégories qui les identifiaient, et dire la vérité fait partie de la sainteté personnelle puisqu'ils ont été renouvelés par la vérité. En fin de compte, ils se retrouvent tous ensemble en Christ parce que chacun est concentré sur Lui et sur les choses célestes qui Lui sont connectées.

Sommaire

Dans son 3e chapitre, Paul explique le standard ou la moralité pour la vie chrétienne établi par le Christ au ciel. Il encourage ses lecteurs à se concentrer sur ce standard plutôt que sur les faux standards terrestres que les judaïsants essayaient de leur imposer. Ce standard céleste reflétait leur nouveau statut d'êtres spirituels, renouvelés et purifiés par le sang du Christ au baptême. Ce standard céleste incluait plusieurs éléments.

Nous avons examiné le premier de ces éléments qui est la poursuite d'une vie sainte qui nécessite le reniement de différents mauvais désirs et l'effort de dire la vérité à tous. Nous examinerons ensuite l'élément suivant qui est le standard céleste : une attitude aimante.