Dans cette session, Michel examine l'attitude et les habitudes nécessaires chez tous les chrétiens pour leur croissance spirituelle.
Télécharger
Langues

L'idée pour le titre et l'approche de ce livre vient d'un ouvrage de développement personnel écrit par Stephen Covey, intitulé "Les sept habitudes des gens efficaces". J'en parlerai davantage un peu plus loin mais disons pour l'instant que les recherches de Monsieur Covey ont démontré que les gens très efficaces, et qui ont par conséquent eu un grand impact dans leurs domaines variés, partagent un ensemble de traits de caractère et des habitudes spécifiques qu'il analyse et résume en sept catégories.

Je crois que le même principe peut être appliqué dans l'église et chez ceux qui y jouent différents rôles: que ce soit les saints qui sont dans l'auditoire ou les prédicateurs, ceux qui ont des responsabilités particulières ou ceux qui sont responsables de la direction générale. Il y a des caractéristiques et des habitudes qui distinguent ceux qui sont efficaces et qui réussissent dans leur marche personnelle avec Jésus comme chrétiens, aussi bien que ceux qui servent en tant que prédicateurs, diacres et anciens.

En tant que chrétiens, nous devons tous nous examiner personnellement afin de réaliser un ministère plus dynamique les uns envers les autres et aussi envers la communauté. Je pense qu'il est important de viser un standard clair et de nous y comparer dans notre service à la cause du Christ dans les différents rôles donnés par l'Esprit.

Chacun de vous avez déjà développé certaines de ces habitudes à des degrés différents selon votre maturité, votre connaissance et votre engagement. Comprenez aussi qu'aucun ne possède toutes ces habitudes à un niveau de développement parfait. Ce que je vous présente est un idéal vers lequel viser et une formule à copier dans vos efforts de croissance comme chrétiens à tout niveau de maturité et de responsabilité.

Rappelez-vous que le titre de la série accentue le fait que les chrétiens à chaque niveau ont certaines habitudes qui leur aident à être efficaces et par conséquent à réussir. Alors si l'on analyse le titre, nous avons deux mots-clé:

HABITUDES - Ce sont les actions qui sont enracinées, qui sont devenues naturelles par la répétition. Ce sont les choses que nous faisons sans y penser mais que nous accomplissons avec compétence et précision.

EFFICACES - Ce mot fait référence à la qualité de nos vies et de notre service. On peut être chrétiens, diacres, prédicateurs et anciens de nom, mais pour être efficaces en tant que disciples de Jésus, ou efficaces en tant que ses ministres, ses anciens ou ses diacres, signifie que nous produisons du fruit dans nos vies spirituelles aussi bien que dans nos ministères particuliers. On peut porter un titre sans être réellement efficace.

Ce livre, par conséquent, décrira les habitudes cultivées et enracinées en ceux et celles qui sont réellement efficaces en tant que chrétiens et leaders chrétiens, quelque chose que vous vous efforcerez, je l'espère, d'atteindre à partir d'aujourd'hui.

Nous savons que les chrétiens ne deviennent pas immédiatement efficaces en sortant des eaux du baptême. Nous observons qu'à travers la pratique et la discipline dans le Saint Esprit, ils cultivent des habitudes qui deviennent une partie naturelle de leurs vies et les rendent éventuellement plus efficaces en tant que chrétiens dans le service du Seigneur et de son église. Il y a plusieurs habitudes communes chez les chrétiens efficaces mais j'en ai tiré sept des Écritures et aussi de ce que j'ai observé pendant les 35 dernières années chez les frères et les soeurs qui ont eu du succès en tant que disciples du Christ.

Habitude numéro 1
Les chrétiens efficaces lisent et obéissent à la Parole de Dieu

Les chrétiens efficaces sont efficaces parce que leur vie tire son pouvoir de la Parole de Dieu. Ils savent ce que Dieu dit et cette connaissance les rend capables de faire les bons choix de manière plus cohérente. Ils résistent aux tentations parce qu'ils ont la Parole de Dieu dans leur coeur et leur esprit. Ils savent mieux défendre le bien, donner les bons conseils, dire la bonne chose au bon moment parce qu'ils savent ce qu'est le bien, ils peuvent même le citer.

Paul félicite Timothée en 2 Timothée 3.15 parce qu'il connaissait les Saintes Écritures dès son jeune âge, et cette connaissance l'a conduit au salut. Mais cette connaissance a aussi mené Timothée à sa vocation d'évangéliste, de partenaire missionnaire avec Paul et d'exemple de christianisme efficace pour les générations futures.

On ne peut être très efficace comme chrétien (à préserver notre foi ou à la partager avec les autres) si on ne connaît ni n'obéit à la Parole de Dieu et on ne peut la connaître si on ne la lit pas. Les chrétiens efficaces s'éloignent de l'immaturité et de l'enchevêtrement du péché et du monde au degré où ils développent l'habitude numéro 1 de lire la Bible régulièrement.

Habitude numéro 2
Les chrétiens efficaces ont une vie de prière active

On ne peut pas faire l'expérience de la vie du Christ efficacement sans la lire dans la Parole de Dieu. Dieu ne peut pas changer, façonner et modeler notre vie si nous ne la partageons pas avec Lui en prière. Observez les personnages du Nouveau Testament que Dieu a utilisés de manière puissante, n'étaient-ils pas des hommes et des femmes de prière? Jésus priait à chaque étape de son ministère. L'apôtre Jean était en prière quand il a eu la vision d'écrire le livre de l'Apocalypse. Paul priait constamment pour être dirigé dans son ministère. Lydia était à une réunion de prière quand elle a été convertie. (Actes 16.13-15)

L'habitude de la prière est ce qui nous garde à l'écoute de Dieu et sensibles à l'Esprit. Sans l'habitude de la prière, les demandes bruyantes du monde et les impulsions de notre chair sont tout ce que nous entendons. Le chrétien efficace réussit à garder la foi et à grandir parce qu'il demeure en contact avec l'Esprit de Dieu à travers la prière.

Habitude numéro 3
Les chrétiens efficaces établissent des but "spirituels"

Il y a un dicton en affaires qui dit: "Si vous ne prévoyez pas le succès, vous prévoyez d'échouer". Que ce soit en affaires ou à l'école, en famille ou en équipe, chacun doit planifier à l'avance. Pourquoi en serait-il différent dans notre vie spirituelle? Le christianisme efficace nécessite que nous établissions des buts spirituels personnels et y travaillions activement, que nous fassions les sacrifices nécessaires pour les atteindre. Aucun récipient de la médaille d'or aux Jeux olympiques n'est jamais monté sur le podium du vainqueur sans avoir bien avant pris la décision de poursuivre un objectif personnel. Aucun politicien n'a jamais remporté une élection sans inscrire cette victoire dans le cadre de sa stratégie de carrière.

Donc, que ce soit d'être plus fidèle aux assemblées ou de commencer à aider d'une manière quelconque, de s'engager à remplacer une mauvaise habitude par une bonne, ou de faire mieux dans la tâche qui nous a déjà été confiée... on ne devient pas plus efficace comme chrétien sans visualiser un but réalistique, sans établir une stratégie pour l'accomplir et sans nous engager à l'atteindre dans un certain temps avec l'aide de Dieu à travers la foi en Christ.

L'apôtre Paul avait vu et entendu Jésus, il pouvait accomplir des miracles, il a établi l'église dans l'Empire romain, mais il établissait continuellement de nouveaux buts pour lui-même (aller vers l'Asie, évangéliser en Espagne) afin d'élargir sa vision du futur et de continuer à faire circuler son adrénaline spirituelle.

Habitude numéro 4
Les chrétiens efficaces cultivent les talents des autres

J'ignore où je serais sans Jim Meador, Hemzie Brown, Charles Branch, Stafford North, Louis Thompson, Edsel Hughes, pour n'en nommer que quelques-uns... Tous ces gens m'ont aidé à grandir spirituellement à un certain moment donné dans ma vie chrétienne. Chacun d'eux était un chrétien efficace qui a pris le temps d'aider à cultiver différents aspects de ma marche et de mon ministère chrétiens. Jim m'a enseigné à étudier la Parole. Emmie m'a encouragé à prêcher. Charles m'a permis de suivre une formation. Louis m'a montré à faire le travail local et l'encouragement d'Edsel m'a donné la force de déménager ma famille à un endroit où je ne connaissais personne. Une partie de leur efficacité a été de m'aider à devenir plus efficace en tant que chrétien et en tant que ministre.

Dans la Bible, Barnabas était un de ces hommes qui a démontré cette habitude si clairement, en commençant avec Paul, un nouveau converti, et ensuite avec Marc le jeune missionnaire.

Les chrétiens efficaces réalisent très tôt que pour rester efficaces ils doivent bâtir les autres membres du corps.

Salomon dit:

"Tout comme le fer aiguise le fer, l'homme s'aiguise au contact de son prochain."
- Proverbes 27.17

Paul le dit d'une autre manière:

"15mais que (...) nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. 16C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans la charité."
- Éphésians 4.15-16

Remarquez que le corps s'édifie lui-même. Quand je vous édifie, je m'édifie aussi. Les chrétiens efficaces sont faciles à reconnaître, ce sont eux qui cherchent des volontaires.

Habitude numéro 5
Les chrétiens efficaces assument la responsibilité des âmes

Au chapitre 2, verset 12 de son Épître aux Philippiens, Paul dit:

"…travaillez à votre salut avec crainte et tremblement,"

Et il était dit des Béréens...

"ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact."
- Actes 17.11

Les Béréens le faisaient pour vérifier si la prédication de Paul était fidèle à la Parole de Dieu. Les chrétiens efficaces assument la responsibilité de leur propre âme et de celles des autres, en particulier de ceux qui sont perdus. Ils sont efficaces parce qu'ils savent que le christianisme n'est pas un jeu et que la foi n'est pas une béquille pour les faibles. Les chrétiens efficaces font une différence dans leurs congrégations et dans le monde parce qu'ils comprennent que les conséquences sont sérieuses (la vie éternelle) et que l'ennemi est très dangereux (Satan)"

Harry Truman, l'ancien président des États-Unis, était très populaire en tant que leader exigeant et sans fioriture. Il avait un signe sur son bureau qui disait que la responsibilité s'arrêtait avec lui, et il en était conscient.

Nous sommes chacun responsable de notre âme. Ni le prédicateur ni les anciens ne le sont. En fin de compte nous serons jugés d'après ce que nous avons dit et fait (2 Corinthiens 5.10). Les chrétiens efficaces le savent et ne gaspillent pas leur temps ni leur énergie spirituelle à des choses qui mettraient en danger cette possession la plus précieuse. Ils ont l'habitude de mettre en priorité ce qui est bon pour les âmes. C'est pour cette raison que ces frères s'intéressent à sauver des âmes, pourquoi ils y sont fructueux, pourquoi ils s'acharnent à l'évangélisation et aux visites: ils connaissent la valeur d'une âme. Pensez à celui ou à celle qui vous a amené au Christ ou ramené au Christ... je suis certain que ce frère ou cette soeur correspond à mon profile du chrétien efficace.

Habitude numéro 6
Les chrétiens efficaces servent les autres

Jésus a dit:

"…C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir…"
- Matthieu 20.28

Pensez-vous qu'aucun de nous serait ici si le Christ était venu comme un roi avec ses serviteurs et qu'il avait reçu l'adulation qu'il déservait vraiment? Non, nous sommes ici avec une espérance du paradis aujourd'hui parce que Jésus Christ "s'est dépouillé lui-même" comme Paul le dit en Philippiens 2.7, "…en prenant une forme de serviteur." Son service efficace sur la croix ensanglantée du calvaire est ce qui nous a sauvé. Ce qui continue le salut qu'Il a délivré une fois pour toutes est le service efficace de millions d'hommes et de femmes qui se donnent en service pour toucher chaque nouvelle génération d'âmes qui sont perdues sans le Christ.

Les chrétiens efficaces ont cultivé le caractère du Christ en eux-mêmes en cultivant son caractère de service altruiste aux autres pour leur bien, leur avantage et leur salut. Pour les chrétiens efficaces, le service n'est pas un inconvénient qu'ils subissent pour éviter la culpabilité. Non, comme pour Épaphrodite, le service est un style de vie issu de l'amour pour Jésus.

Habitude numéro 7
Les chrétiens efficaces demeurent concentrés sur le royaume

Beaucoup de chrétiens perdent leur chemin parce qu'ils ne portent pas attention! Dans la parabole du semeur et de la semence, Jésus décrit la personne qui reçoit la Parole et qui grandit pendant un certain temps mais les soucis du monde et la séduction des richesses étouffent la Parole et contrecarrent sa croissance (Matthieu 13.23). Notez que l'homme n'était pas un grand pécheur, il croyait, il pratiquait sa foi, il croissait! Ce qui a détruit son âme étaient les choses auxquelles nous faisons face dans le quotidien en tant que chrétiens: les choses qui semblent sans danger, les soucis des délais, les dettes, la santé, la famille, les activités, les urgences, la quantité d'occupations. Il s'est concentré sur ces choses et elles ont captivé toute son attention, son énergie et éventuellement son âme.

Les chrétiens efficaces ont appris à garder le royaume en priorité et n'ont pas laissé les "soucis" et le "désir des richesses" envahir leur vie spirituelle. Quand ils le font, ils s'en repentent rapidement et reconcentrent leur attention là où elle est nécessaire. En fait, les chrétiens efficaces continuent à augmenter leur engagement, leur amour, leur vie même dans les affaires du royaume et diminuent leur implication, leur amour et leur vie dans le monde. Les chrétiens efficaces savent que le royaume dure à jamais, qu'il est la réalité, la vie elle-même, et que le monde est temporaire, pécheur et plein de mort. Ils le savent et ils vivent en conséquence.

En résumé

Eh bien, vous les avez, les 7 habitudes des chrétiens efficaces. Il y a des chrétiens qui sont venus à bout de cultiver un style de vie qui incorpore ces habitudes. Autrement dit, le fait de pratiquer ces habitudes a créé en eux un certain caractère et une certaine capacité qui les rend hautement efficaces en tant que disciples du Christ. Si vous êtes un nouveau chrétien cherchant où vous diriger ou si vous êtes un chrétien désirant grandir, alors poursuivre ces 7 habitudes vous donnera la direction vers une vie et un service chrétiens plus efficaces.

Encore une fois, pour devenir plus efficace en tant que chrétien, il faut développer les habitudes de:

  • lire la Bible régulièrement
  • prier Dieu à chaque jour
  • établir des buts spirituels personnels
  • cultiver vos talents et ceux des autres
  • assumer la responsabilité de votre âme et puis des âmes qui sont faibles ou perdues
  • augmenter le taux et l'intensité de votre service
  • demeurer concentré sur les choses spirituelles plutôt que mondaines.

Évidemment tout ceci est pour ceux qui désirent devenir efficaces en tant que chrétiens à l'opposé de ceux qui ne veulent qu'assumer une pose chrétienne.

Pour certains, une efficacité spirituelle n'est pas possible parce que l'Esprit n'est pas en eux. Ils n'ont pas encore obéi au commandement initial de l'Esprit de se repentir et d'être baptisé afin d'être pardonné du péché et de porter le nom et la personne du Christ.

Pour les frères, j'espère que vous verrez plus clairement l'étroit chemin devant vous en Christ, qui mène à une vie efficace, joyeuse, pleine de l'Esprit, alimentée par la culture de ces habitudes.

Que Dieu vous bénisse dans votre transformation en chrétiens hautement efficaces.