Cette leçon examine le modèle biblique de leadership de l'Église et la relation ou l'interaction des leaders avec la congrégation.
7 minutes de lecture
Télécharger
Langues

Au premier chapitre de cette série sur les anciens, les diacres, les prédicateurs et les saints, nous avons examiné la différence entre ces rôles dans l'Église. Ce sont là les seuls rôles spécifiques mentionnés dans le Nouveau Testament (Éphésiens 4.10-12), et leur raison d'être est d'édifier l'Église en l'entraînant à se servir elle-même et à servir le monde.

Ceux qui remplissent ces rôles ont une fonction spécifique dans l'Église basée sur leurs :

  • Responsabilités : chaque rôle a une tâche spécifique.
  • Aptitudes : ceux qui ont ces rôles les ont à cause de certaines qualifications spécifiques.
  • Nomination : la Bible démontre que les hommes qui servent en tant qu'anciens, prédicateurs et diacres sont toujours nommés à leur tâche par l'église locale.

Examinons maintenant le rôle des anciens.

Le leadership dans l'Église

Dans le monde, le leadership prend bien des formes et exerce l'autorité de bien des manières. Certains leaders sont cruels et rusés, prêts à sacrifier leur propre peuple pour assurer leur pouvoir personnel. D'autres sont égoïstes et fiers. D'autres encore sont démoniaques (Manson) ou bienveillants (Gandhi). Quel qu'en soit le style, s'il y a une forme de leadership, il y a aussi une mesure d'ordre et de croissance.

En tant qu'organisation, l'Église n'est pas différente. Elle a aussi un leadership sans lequel elle ne peut fonctionner et bien croître. La structure et le style du leadership de l'Église est trouvé dans le Nouveau Testament et est en fait comme suit :

La tête ou le chef est Jésus Christ

18Il est la tête du corps de l'Église ; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.
– Colossiens 1.18

Il est la seule tête de l'Église et n'en partage la direction avec personne d'autre au ciel ou sur la terre.

4Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ;
– Éphésiens 4.4

Il a toute autorité.

18Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.
– Matthieu 28.18

Il exerce son leadership de deux manières :

1. Sa parole est finale et la base du jugement.

48Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.
– Jean 12.48

Elle est efficace pour enseigner, convaincre et corriger.

15dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus Christ.16Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,
– II Timothée 3.15-16

Sa parole est capable de sauver et de nous aider à mûrir.

2. Son esprit : c'est au moment du baptême que nous recevons le Saint Esprit et devenons ses disciples.

38Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit.
– Actes 2.38

Le Saint Esprit du Christ dirige nos ministères,

6Ayant été empêchés par le Saint Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie.
– Actes 16.6

nos prières,

26De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ;
– Romains 8.26

et notre résurrection.

10Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice.11Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
– Romains 8.10-11

Le Saint Esprit fait que toutes choses dans le monde et dans nos vies personnelles fonctionnent pour le bien de l'Église dont le Christ est le seul chef. Par la Parole et l'Esprit, Jésus exerce le leadership dans l'Église.

La responsabilité d'exercer le leadership du Seigneur dans l'assemblée locale appartient aux anciens.

Pendant son premier voyage missionnaire, Paul a établi des églises à Lystre et Icone. Quand il y est revenu, il a appointé des anciens dans chaque église. Luc écrit :

Ils firent nommer des anciens dans chaque Église, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru.
– Actes 14.23

Ces hommes étaient placés aux côtés de Jésus pour exercer le leadership qu'Il exprime dans le Nouveau Testament.

Ce processus est répété en Tite 1.5 où Paul ordonne à l'évangéliste de nommer des anciens dans les églises de Crète.

5Je t'ai laissé en Crète, afin que tu mettes en ordre ce qui reste à régler, et que, selon mes instructions, tu établisses des anciens dans chaque ville,

Même les mots utilisés pour décrire ce rôle dans le Nouveau Testament suggèrent l'exercice de leadership :

  • Pasteur/berger (Actes 20.28) – Le Pasteur est responsable pour le troupeau.
  • Évêque (Actes 20.28) – Le mot utilisé dans la langue originale transmettait la notion de la nuée lumineuse enveloppante lors de la transfiguration.
  • Ancien (Actes 20.17) – Plus âgé, plus sage et faisant référence aux patriarches dans l'Ancien Testament, aux dirigeants dans le Sanhédrin (Matthieu 16.21).

Le Saint Esprit dit que l'Église doit les apprécier et les connaître,

12Nous vous prions, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. 13Ayez pour eux beaucoup d'affection, à cause de leur œuvre. Soyez en paix entre vous.
– I Thessaloniciens 5.12-13

et aussi leur obéir.

17Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte ; qu'il en soit ainsi, afin qu'ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui vous ne serait d'aucun avantage.
– Hébreux 13.17

Donc le Nouveau Testament nous enseigne que Jésus est le chef et l'autorité dans l'Église, son leadership est exprimé dans la parole écrite et l'Esprit Saint, mais concrétisé humainement par le biais des anciens.

Emphase sur le leadership

La Bible elle-même enseigne que la responsabilité de leadership dans l'Église repose sur les anciens. Toutes les Écritures qui les concernent, soit en décrivant leurs qualifications ou simplement en leur faisant référence, les placent toujours dans le rôle de leaders.

1Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant : Si vous n'êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.

2Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question.3Après avoir été accompagnés par l'Église, ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères.4Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'Église, les apôtres et les anciens, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.5Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse.6Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire.
– Actes 15.1-6

Le débat et la décision concernant la circoncision reposait sur les Apôtres et les anciens. Notez-en la conclusion au verset 22 :

22Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, et à toute l'Église, de choisir parmi eux et d'envoyer à Antioche, avec Paul et Barsabas, Jude appelé Barnabas et Silas, hommes considérés entre les frères.

Il est important de comprendre que la Parole de Dieu établit les anciens en tant que leaders dans l'assemblée locale (il ne s'agit pas là d'une tradition humaine).

Une autre raison d'accentuer le rôle de leadership des anciens est de protéger l'Église contre les erreurs de croyances variées. Paul mit les anciens d'Éphèse en garde contre les divisions et l'apostasie à venir (Actes 20.28-30). Dès le début, l'Église du Nouveau Testament a dû combattre des idées humaines concernant sa doctrine et son organisation.

Par exemple, l'église originellement centrée sur le leadership des anciens en est graduellement venue à être centrée sur le leadership du prédicateur. À l'origine, les anciens dirigeaient par leur enseignement, leur exemple, leur dévotion et leur ministère aux membres infidèles et aux malades.

14Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur ; 15la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné.
– Jacques 5.14-15

Dans la plupart des dénominations et hélas même dans certaines congrégations de l'Église du Christ, nous avons délaissé ce modèle et avons adopté celui du prédicateur comme enseignant, chef, ministre principal, alors que les anciens sont devenus un groupe de gouverneurs qui prennent les décisions. La phrase la plus commune est : « Il faudra demander aux anciens ce qu'ils en pensent. »

L'église peut grandir en utilisant des méthodes humaines (des instruments de musique, des trucs, un prédicateur charismatique) mais elle n'a pas été appelée à être une église nombreuse. Sa mission est d'être l'Église de la Bible. La pureté plaît à Dieu davantage que la quantité.

Dans l'Église de la Bible, les anciens sont le point central de leadership, de ministère, d'enseignement, d'attention et de counseling. Ce n'est le rôle ni du prédicateur, ni de l'animateur de la pastorale des jeunes, ni des diacres ni de n'importe quel comité.

L'aspect de leadership des anciens affecte directement trois groupes :

  • Les anciens reconnaîtront avec plus d'emphase l'importance et l'envergure de leur rôle.
  • Les congrégations reconnaitront ceux qui ont été mis en place par Dieu pour diriger, et le fait de se rebeller ou de murmurer contre les anciens va à l'encontre de la volonté de Dieu.
  • Ceux qui devraient considérer servir comme anciens. Il est important d'identifier et de cultiver des hommes qui puissent servir maintenant et dans l'avenir. Différentes études au sujet des églises concluent qu'il devrait y avoir un ancien pour environ quarante adultes. Les anciens ne vivent pas à jamais et les églises ont besoin d'être prêtes à remplacer ceux qui devront éventuellement prendre la retraite. Il est à espérer que certains entendront l'appel de Dieu à Lui donner leur vie en service en tant qu'ancien, en sachant qu'aucun n'en est digne mais que certains peuvent être disposés au service.