La septième section. Les événements numéros 140 à 154 sont discutés ainsi que des applications pratiques.
9 minutes de lecture
En classe
Télécharger
Langues

Dans ce dernier chapitre, nous examinerons les événements de la septième période de la vie de Jésus, notamment Sa résurrection, Ses apparitions et Son ascension finale.

Dans la section précédente, nous avons vu les chefs juifs exiger et obtenir la permission de placer un garde près du tombeau de Jésus afin de prévenir toute altération par Ses disciples. Nous avons aussi appris que les femmes disciples avaient l'intention de retourner au tombeau après le sabbat pour préparer adéquatement le corps de Jésus pour son repos final.

Les quarante derniers jours

Trois événements principaux ont pris place après la mort et l'ensevelissement de Jésus. Chaque scène est décrite par plusieurs auteurs des évangiles.

A. La résurrection


140. La résurrection même

Matthieu 28.2-4

Seulement Matthieu décrit ce qui s'est réellement passé avant que les femmes n'arrivent ce matin-là et ne trouvent le tombeau vide.

  • Il y a eu un tremblement de terre.
  • Cela a coïncidé avec la descente d'un ange.
  • L'ange a roulé la pierre et s'est assis dessus.
  • Les soldats se sont évanouis.
  • L'apparence de l'ange était comme l'éclair et son vêtement blanc comme la neige.

On ne nous dit pas comment Jésus a quitté le tombeau ni s'Il a dit quoi que ce soit mais seulement l'apparition de l'ange et la réaction des gardes (ils ont perdu connaissance et n'ont pas vu le Seigneur parce qu'après Sa résurrection, Il ne s'est montré qu'à des croyants).


141. Les femmes trouvent le tombeau vide

Matthieu 28.1 ; Marc 16.1-4 ; Luc 24.1-3 ; Jean 20.1-2

Marie de Magdala, Marie la tante de Jésus, Salomé et d'autres viennent au tombeau pour embaumer Jésus. Elles trouvent le sépulcre ouvert et vide. Les soldats courent aux principaux sacrificateurs. Marie de Magdala retourne immédiatement pour le dire aux Apôtres en laissant les autres femmes seules au sépulcre.


142. Les anges parlent aux femmes

Matthieu 28.5-7 ; Marc 16.5-8 ; Luc 24.4-8

Les femmes qui demeurent au sépulcre voient deux anges et sont saisies de frayeur. Les anges leur disent de regarder le lieu où Il avait été mis et d'aller promptement dire aux disciples ce qui a pris place, exactement comme cela avait été promis. Ils leur disent aussi que Jésus les précède en Galilée (dans le nord encore une fois) pour voir Ses disciples. Ces femmes courent aussi porter aux disciples la nouvelle que le Seigneur est ressuscité.


143. Pierre et Jean arrivent au sépulcre

Marc 16.11 ; Luc 24.12 ; Jean 20.3-10

Maintenant que les autres femmes ont quitté la scène pour avertir les Apôtres et les disciples, Pierre et Jean arrivent. Marie de Magdala leur a annoncé la résurrection, et alors que les autres en doutent, Pierre et Jean courent au sépulcre aux devants de Marie.

Jean arrive le premier mais il attend Pierre pour aller à l'intérieur. Une fois là, ils voient les bandes qui sont à terre et le linge qu'on avait mis sur la tête de Jésus, plié dans un lieu à part. Jean dit qu'ils croient et comprennent alors ce que Jésus leur avait dit concernant Sa résurrection.

B. Les apparitions

Les apparitions sont difficiles à placer en ordre à cause de la courte période de temps et du peu d'informations données.


144. La 1re apparition – Marie de Magdala

Marc 16.9 ; Jean 20.11-18

Après que Pierre et Jean ont vu le sépulcre vide et qu'ils sont partis, Marie de Magdala arrive encore une fois au tombeau. La Bible dit qu'elle voit deux anges assis dans le tombeau et qu'ils lui demandent pourquoi elle pleure. Quand elle sort, elle voit Jésus et, pensant qu'il est le jardinier, elle Lui demande où ils ont mis le corps.

Quand Jésus parle, elle Le reconnaît et Il ne lui permet pas de Lui toucher. Il l'envoie dire aux frères qu'Il est ressuscité et qu'Il montera bientôt au ciel.


145. La 2e apparition – Les autres femmes

Matthieu 28.8-10

Les autres femmes, qui avaient vu les anges et qui étaient en route vers la ville, reçoivent ensuite la visite du Christ ressuscité. Matthieu dit que les femmes s'approchent pour saisir Ses pieds et L'adorer, et qu'Il leur dit ce que les anges ont dit, d'aller dire aux disciples qu'Il les verra en Galilée.


146. Les principaux sacrificateurs versent un pot-de-vin aux soldats

Matthieu 28.11-15

Matthieu rapporte que pendant que tout cela prend place avec les disciples de Jésus, quelques hommes de la garde qui s'étaient évanouis à l'apparition des anges vont dire à leurs supérieurs ce qui est arrivé. Ils sont dans le trouble vu qu'ils avaient la charge de garder le tombeau ; les chefs juifs s'arrangent pour leur verser un pot-de-vin pour qu'ils prétendent que le corps a été volé pendant leur sommeil. Ils acceptent en échange de la promesse que les prêtres apaiseront Pilate si cela vient à son attention. Matthieu affirme que c'est la version "officielle" donnée au temps où il écrit son évangile environ 30 à 40 ans après les faits. (Matthieu, 60-70 apr. J.-C.)


147. La 3e apparition – Pierre

Luc 24.34

Pierre ne mentionne pas même cette apparition dans ses propres écrits. Un des hommes qui avaient vu le Seigneur sur le chemin d'Emmaüs raconte que le Seigneur leur a dit être apparu à Simon Pierre. Paul le confirme en 1 Corinthiens 15.5 avec une référence semblable.


148. La 4e apparition – Deux disciples sur le chemin d'Emmaüs

Marc 16.12-13 ; Luc 24.13-35

On ne sait plus où Emmaüs était situé mais c'était près de Jérusalem (10-12 kilomètres).

Deux disciples retournent chez eux après avoir été témoins de ce qui est arrivé à Jésus à Jérusalem. Pendant qu'ils discutent, Jésus s'approche et fait route avec eux. Leurs yeux sont empêchés de Le reconnaître alors qu'Il les questionne au sujet de leur discussion.

  • Ils Lui disent qu'ils espéraient que Jésus serait le Messie mais qu'ils n'en sont plus sûrs maintenant qu'Il a été torturé et tué.
  • Comme la plupart des Juifs, ils avaient espéré que le Messie serait un personnage glorieux comme David (le roi guerrier).
  • Dans l'Ancien Testament, Ésaïe (53.1-12) présentait le Messie comme un homme de douleur et de service. Beaucoup de Juifs y voyaient leur personnification, même encore de nos jours.
  • Jésus explique à ces deux disciples que le Messie aura deux profiles :

1. Le serviteur par la souffrance

Ce n'étaient pas les Juifs qui étaient le modèle pour ce serviteur de souffrance; Celui dont Ésaïe parlait était le Messie. La souffrance de Jésus n'était pas une répudiation de Sa proclamation de Messie, c'était la confirmation qu'Il accomplissait vraiment tout ce qui avait été écrit à Son sujet dans l'Ancien Testament. C'était là une pierre d'achoppement pour les Juifs et Jésus l'explique à ces deux disciples.

2. Le Sauveur glorieux

Tout comme David avait sauvé son peuple, Jésus par Sa résurrection vainc le plus grand ennemi de l'homme : la mort.

C'est là la nature de ce que Jésus enseigne à ces deux disciples le long du chemin. Alors que le soir approche, ils L'invitent à passer la nuit chez eux et pendant qu'ils mangent, Jésus bénit le pain, ils Le reconnaissent et Il disparaît. Ils retournent aussitôt à Jérusalem pour le dire aux Apôtres.


149. La 5e apparition – Jésus apparaît aux Apôtres et aux disciples

Luc 24.36-49 ; Jean 20.19-23

Pendant que les deux disciples rejoignent les Apôtres et parlent de leur expérience, Jésus se présente soudainement parmi eux. Les Apôtres sont saisis de frayeur et Jésus les rassure en leur montrant Ses mains et Ses pieds, et Il demande quelque chose à manger. Après cela, Il leur enseigne ce qu'Il a partagé avec les deux disciples le long du chemin, que selon les Écritures, le Messie devait souffrir, mourir et ressusciter. Ce dont ils sont témoins est le véritable accomplissement des Écritures.

Jean nous dit que c'est à ce point que Jésus souffle sur eux et leur donne le Saint Esprit (ils avaient reçu le baptême de Jean et étaient alors justifiés). Maintenant ils reçoivent l'Esprit en eux pour permettre leur croissance en Christ (la sanctification).

Aujourd'hui nous recevons la justification et l'Esprit au baptême (Actes 2.38).

Après cela, Jésus leur donne la charge d'être Ses témoins en prêchant l'évangile, mais ils doivent attendre à Jérusalem jusqu'à ce qu'ils soient revêtus de la puissance de l'Esprit Saint.


150. La 6e apparition – Thomas

Marc 16.14 ; Jean 20.24-31

Thomas n'était pas parmi les Apôtres lors de l'apparition précédente, mais cette fois il y est. Marc dit que Jésus leur reproche leur incrédulité et la dureté de leur cœur. Jean donne une description plus complète de la scène où Jésus se présente au milieu d'eux en leur disant : "La paix soit avec vous !" et où Il prend soin de convaincre Thomas que c'est bien Lui. Thomas reconnaît Jésus comme Seigneur et Dieu, et Jésus (et c'est peut-être ici le reproche auquel Marc fait allusion) dit qu'ils ont cru parce qu'ils ont vu mais heureux sont ceux qui croiront sans avoir vu. Jean ajoute que ces choses ont été écrites dans le seul but d'aider ceux qui ne L'ont pas vu à croire.


151. La 7e apparition – La grande commission

Matthieu 28.16-20 ; Marc 16.15-18

Jésus envoie les Apôtres en Galilée où la plus grande partie de Son ministère avait pris place. C'est là qu'Il leur donne la charge d'aller dans le monde entier prêcher, baptiser et enseigner. Le temps de Son départ approche et Il les réconforte avec la promesse qu'Il est avec eux tous les jours jusqu'à la fin du monde.


152. La 8e apparition – Près de la mer de Tibériade

Jean 21.1-25

Jean donne une autre longue description d'une apparition de Jésus à Pierre et aux autres Apôtres pendant qu'ils pêchent. C'est ici que Pierre est réconcilié au Seigneur en ce qui a trait à son reniement (Jésus demande trois fois s'il L'aime) et Jésus lui redonne son ministère apostolique ("pais mes brebis").

Jean explique pourquoi, au premier siècle, certains pensaient qu'il ne mourrait pas jusqu'à ce que Jésus ne retourne. Il dit que Jésus a simplement dit que s'Il voulait que Jean demeure vivant jusqu'à ce temps, la décision était la Sienne et personne d'autre. Cela ne signifiait pas que Jean vivrait jusque-là.

Jean termine ce chapitre avec le même type de commentaire éditorial, soit que le compte rendu qu'il a gardé ne contient qu'une partie des choses que Jésus a faites - assez pour générer la foi, mais si tout était écrit, il serait exhaustif.


153. La 9e apparition – Pas dans les évangiles

1 Corinthiens 15.6-8

Les apparitions de Jésus ne sont pas toutes inscrites dans les évangiles. Paul décrit aussi certaines apparitions de Jésus qui s'inscrivent dans le récit des évangiles mais n'y sont pas enregistrées par les auteurs.

Tout simplement pour des raisons de séquence, nous notons que Jésus est apparu à plus de 500 personnes en Galilée (peut-être lorsqu'Il a donné la grande commission).

Il est aussi apparu à Jacques (Son frère terrestre) et à Paul l'Apôtre, mais c'était longtemps après Son ascension.

Environ 549 personnes ont déclaré L'avoir vu dans des situations diverses et des jours différents.

C. L'ascension

Le dernier grand événement enregistré par les auteurs des évangiles est l'ascension de Jésus au ciel.


154. L'ascension

Marc 16.19-20 ; Luc 24.50-53

Luc écrit que l'ascension a eu lieu à Béthanie, où les Apôtres, les disciples et les amis de Jésus avaient de bons souvenirs. Il les bénit alors qu'ils Le regardent monter au ciel.

Marc et Luc mentionnent tous les deux que les Apôtres retournent à Jérusalem avec une grande joie et qu'ils prêchent la bonne nouvelle. Luc donne une version plus complète de cet événement au premier chapitre du livre des Actes où il explique que le Seigneur leur a dit de demeurer à Jérusalem pour attendre le baptême avec l'Esprit Saint qui leur donnera le pouvoir de faire des miracles et de prêcher.

Dans Ses dernières paroles, Il leur répète la charge d'être Ses témoins jusqu'aux extrémités de la terre, et Luc écrit que deux anges leur ont apparu et leur ont dit d'arrêter de regarder au ciel, que Jésus reviendra de la même manière.

Leçon

C'est notre dernier chapitre et je veux partager une dernière leçon ou pensée sur cette série.

1. Nous y sommes mentionnés

Bien que les mots de Jésus s'adressent directement surtout aux Apôtres, à leur situation et au travail qui est devant eux, Jésus fait aussi directement référence à nous.

En Jean 20, quand Il dit à Thomas et aux autres que leur foi est basée sur ce qu'ils ont vu, mais heureux ceux qui croiront même s'ils n'ont pas vu, c'est de vous et de moi dont Il parle.

J'ai toujours envié ceux dont les noms sont en fait mentionnés dans la Bible (David, Pierre, Lydia, etc.) et le fait qu'ils ont dû se sentir en sécurité parce que leurs noms étaient enregistrés dans le texte inspiré.

Eh bien dans Sa bonté, Jésus a fait une place pour nous tous dans la phrase "Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru." À chaque fois que vous lisez ce passage, rendez-vous compte que Jésus vous a mentionné(e) de Sa propre bouche et prenez courage car il reviendra un jour pour vous appeler au ciel avec Lui pour toujours. Cela est possible parce que même si vous n'avez pas vu, à travers Sa parole vous avez cru.