Cette première leçon est une révision de l'histoire de la ville de Thessalonique ainsi que des circonstances qui entourent l'écriture de ces deux épîtres (lettres).
Télécharger
Langues

Cette première leçon est une révision de l'histoire de la ville de Thessalonique ainsi que des circonstances qui entourent l'écriture de ces deux épîtres (lettres).


42Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. 43Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. 44C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.
- Matthieu 24.42-44

Quand j'étais enfant, mes parents m'ont enseigné à me préparer pour le lendemain: mes vêtements prêts pour l'école, mes devoirs complétés, pas de sorties en semaine. Je leur suis reconnaissant parce que ces leçons ont façonné mes habitudes de travail et m'ont aidé tout au long de ma carrière. Quand je suis devenu un disciple de Jésus, j'ai appris que ce principe de préparation s'applique également à la vie chrétienne.

En tant que chrétiens nous devons aussi être prêts, non seulement pour le lendemain mais aussi pour l'avènement de Jésus parce qu'il n'y aura alors plus de lendemain! Les épîtres de Paul aux Thessaloniciens ont été écrites avec le but d'encourager ces chrétiens à être prêts pour le dernier jour, qui aurait pu se produire de leur vivant mais qui ne s'est pas produit. Cela signifie que la fin des temps pourrait arriver pendant notre vie. Étudions donc ces lettres pour nous préparer à cette éventualité.

Contexte

Comme il s'agit d'une étude formelle de cette première épître, je veux commencer par présenter quelques informations préliminaires sur le lieu et les circonstances dans lesquels cette congrégation a été établie.

La ville de Thessalonique

La Thessalonique mentionnée dans les lettres de Paul est la ville moderne de Salonique dans le sud-est de l'Europe. Elle est située entre la Roumanie et la Bulgarie au nord, la Yougoslavie et l'Albanie à l'ouest. C'est (tout comme au premier siècle) une ville portuaire dans la Macédoine centrale, en Grèce, sur le bord de la mer Égée. La population actuelle est d'environ 500 000 habitants.

La ville a été bâtie en 315 av. JC par Cassandre, roi de Macédoine, et nommée en l'honneur de sa femme qui était la demi-soeur d'Alexandre le Grand. En raison de son emplacement, Thessalonique est devenue un port de mer naturel et une route principale reliant Rome à l'Est. C'était le plus important centre commercial de la région de la Macédoine avec une population de 200 000 habitants à l'époque. Thessalonique était à portée de vue du mont Olympe - une véritable chaîne de montagnes que l'on croyait être la demeure des dieux dans la mythologie grecque. En raison de son emplacement, Thessalonique est devenue une ville riche et cosmopolite où de nombreuses cultures ont convergé (romaine, grecque). Parce que c'était un centre commercial, il s'y trouvait aussi une colonie de Juifs qui y vivaient et y commerçaient et qui avaient construit une synagogue afin de pratiquer leur ancienne religion au milieu de ce lieu mondain, païen et méchant. C'est aussi dans cette ville , en 51 après JC, que Paul a trouvé son chemin après avoir eu une vision ou un appel du Seigneur.

L'église de Thessalonique

L'église a été établie à Thessalonique vers 51 après JC, pendant le deuxième voyage missionnaire de Paul. Le livre des Actes raconte les événements entourant l'établissement de cette congrégation.

La vision - Pendant le deuxième voyage de Paul, Silas et Timothée, et alors qu'ils travaillaient à fortifier les églises établies lors de leur premier voyage, ils ont eu une "vision" ou un "appel."

6Ayant été empêchés par le Saint Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie.7 Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas.8 Ils franchirent alors la Mysie, et descendirent à Troas. 9Pendant la nuit, Paul eut une vision: un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière: Passe en Macédoine, secours-nous!10Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle.
- Actes 16.6-10

Philippes - Ils ont traversé la mer Égée et se sont rendus à Philippes où, à travers une série d'événements, ils y ont établi une église.

11 Étant partis de Troas, nous fîmes voile directement vers la Samothrace, et le lendemain nous débarquâmes à Néapolis. 12De là nous allâmes à Philippes, qui est la première ville d'un district de Macédoine, et une colonie. Nous passâmes quelques jours dans cette ville. 13Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies. 14L'une d'elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le coeur, pour qu'elle fût attentive à ce que disait Paul. 15Lorsqu'elle eut été baptisée, avec sa famille, elle nous fit cette demande: Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison, et demeurez-y. Et elle nous pressa par ses instances.
- Actes 16.11-15

On lit plus tard que leur présence et leurs activités précipitent une émeute et qu'ils sont jetés en prison puis relâchés miraculeusement. Après avoir retrouvé leur liberté, ils se rendent à Thessalonique, environ 160 km au sud de Philippes.

Thessalonique - Luc raconte que l'église y est implantée et décrit les problèmes additionnels auquels les missionnaires doivent faire face.

1Paul et Silas passèrent par Amphipolis et Apollonie, et ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue. 2Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Écritures, 3expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts. Et Jésus que je vous annonce, disait-il, c'est lui qui est le Christ. 4Quelques-uns d'entre eux furent persuadés, et se joignirent à Paul et à Silas, ainsi qu'une grande multitude de Grecs craignant Dieu, et beaucoup de femmes de qualité. 5Mais les Juifs, jaloux prirent avec eux quelques méchants hommes de la populace, provoquèrent des attroupements, et répandirent l'agitation dans la ville. Ils se portèrent à la maison de Jason, et ils cherchèrent Paul et Silas, pour les amener vers le peuple. 6Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville, en criant: Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici, et Jason les a reçus. 7Ils agissent tous contre les édits de César, disant qu'il y a un autre roi, Jésus. 8Par ces paroles ils émurent la foule et les magistrats, 9qui ne laissèrent aller Jason et les autres qu'après avoir obtenu d'eux une caution. 10Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs.
- Actes 17.1-10

On voit donc que Paul y a passé à peu près un mois avant d'en être chassé vers la ville voisine de Bérée, environ 80 km vers l'ouest. Ce n'était pas là une longue période d'enseignement pour une église nouvellement établie.

Corinthe - Paul enseigne quelque temps à Bérée puis s'en va à Athènes dans le sud de la Grèce, laissant Timothée et Silas à Bérée. Il fait quelques convertis à Athènes et son discours à l'Aéropage est enregistré en Actes 17. Il quitte bientôt Athènes pour sa destination finale en Grèce, soit la ville de Corinthe. C'est pendant ses 18 mois à Corinthe que Paul a écrit ses deux lettres aux Thessaloniciens.

Les circonstances et la date de 1 Thessaloniciens

Une fois que Timothée rejoint Paul à Corinthe, il commence à rendre compte du progrès des jeunes églises qu'ils avaient établies dans la région. Quant à Thessalonique, Timothée rapporte que ces jeunes chrétiens endurent bien la persécution à cause de leur foi. Il mentionne toutefois que plusieurs parmi eux sont morts et qu'ils sont confus quant à ce qui arrive à ceux qui meurent avant que le Seigneur ne revienne. Paul leur avait enseigné que Jésus reviendrait mais ils n'avaient pas considéré l'idée que certains d'entre eux mourraient peut-être avant cet événement. Peu de temps après avoir établi cette église Paul leur écrit donc pour calmer leurs craintes et leur donner plus d'instructions au sujet du retour du Seigneur.

Cette lettre aux Thessaloniciens est la première discussion au sujet du retour du Christ et de la résurrection des saints (elle a été écrite avant l'Apocalypse). Les érudits n'ont pas de doute au sujet de l'identité de l'auteur de cette lettre puisque Paul s'y nomme, et les historiens remarquent qu'elle a été vastement distribuée et acceptée par la jeune église - deux facteurs-clé pour déterminer l'authenticité et l'inspiration des documents du Nouveau Testament. C'est une épître modèle lorsqu'on examine les différentes douleurs de croissance éprouvées par une nouvelle église. La congrégation de Thessalonique a été établie et instruite en tout juste quelques semaines. Elle fait déjà face à la persécution et à la confusion au sujet de la doctrine. Paul leur écrit donc pour calmer leurs craintes et pour leur enseigner ce qu'ils essaient de comprendre mais ne le peuvent à cause de l'information et de l'enseignement limités qu'ils ont reçus.

1 Thessaloniciens, le plan principal

Cette lettre traite de trois thèmes principaux qui en constituent le corps et qui sont encadrés par une salutation au début et une exhortation et des salutations à la fin. Le plan de base est comme suit:

  1. Une prière d'action de grâce de Paul – 1.1-10
  2. Paul défend sa conduite parmi eux – 2.1-3.13
  3. Paul exhorte les Thessaloniciens à une conduite plus pure – 4.1-12
  4. Paul révèle les enseignements de Jésus au sujet de la fin des temps – 4.13-5.3
  5. Paul enseigne à l'église de se préparer pour la fin – 5.4-28

Les buts généraux de la lettre

En parcourant la première lettre, nous verrons certaines choses que Paul tente d'accomplir avec cette brève épître.

Il exprime ses sentiments

Dans la section d'ouverture, nous verrons Paul exprimer sa joie et sa reconnaissance pour leur fidélité et leur loyauté envers lui et ses aides. Ils étaient une jeune église et Paul n'avait pas été avec eux longtemps, ils étaient toutefois fidèles de bien des façons malgré les attaques menées contre eux et contre leur foi. C'est une grande récompense pour les ministres que de voir la fidélité et la croissance des membres. Rien ne démoralise le zèle du prédicateur ou du missionnaire plus que les chrétiens infidèles. C'est la raison pour laquelle plusieurs quittent leur position pour aller chercher ailleurs de nouveaux terrains à cultiver et des membres plus fructueux.

Paul se défend

Après son départ, certains l'ont accusé d'être insincère, d'être un imposteur. Attaquer les dirigeants et les enseignants dans l'église est la meilleur manière de causer le division et certaines gens dans l'église de Thessalonique utilisaient cette tactique contre l'Apôtre. Dans sa lettre il prend le temps de défendre sa conduite.

Paul les encourage

Leur nouvelle foi était testée et plusieurs étaient tentés de retourner à leur style de vie païen et à l'impureté sexuelle. Bien peu de gens commencent la vie chrétienne et encore moins la finissent parce qu'ils ne s'attendent pas à être testés, et quand ils le sont, ils l'abandonnent. Paul les encourage à demeurer fidèles au Christ en dépit des tests et des tentations.

Paul leur enseigne davantage

Il enseigne au sujet de deux domaines critiques:

  1. Les détails concernant le retour du Christ. Cette idée est mentionnée 20 fois dans les deux lettres.
  2. Une vie sanctifiée. Le retour du Christ était la raison pour la vie purifiée des chrétiens. Paul l'explique en plus de détail.

La communion fraternelle

Paul les encourage et leur envoie des salutations pour maintenir l'amour et la communion fraternelle entre son groupe et ces jeunes chrétiens.

En résumé

Voilà de l'information d'arrière-plan nécessaire pour aider à comprendre le matériel que nous examinerons dans cette série. Entretemps, voici certaines remarques quant à la pertinence de cette étude pour nous aujourd'hui.

Nous étudions cette épître parce que de bien des manières c'est un portrait de nous-mêmes. Nous sommes un petit groupe entouré d'une société nombreuse, séculaire et immorale. C'est toujours tentant de retourner à un style de vie mondain.

Nous étudions cette épître pour gagner une meilleure compréhension de la fin des temps et des différents enseignements à ce sujet. Nous devrions savoir ce que la Bible enseigne au sujet de l'homme du péché, de l'enlèvement, des tribulations et de ce qui arrive à la fin des temps. Il nous faut saisir le sens de ces choses et essayer de séparer la réalité de la fiction.

Finalement, nous étudions pour mieux nous préparer au retour du Seigneur. Il peut revenir bientôt et nous devons être prêts. Ces deux lettres aux Thessaloniciens nous aideront à cette fin.