Jean 11.1-16

1Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa soeur.

2C'était cette Marie qui oignit de parfum le Seigneur et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c'était son frère Lazare qui était malade.

3Les soeurs envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade.

4Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n'est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle.

5Or, Jésus aimait Marthe, et sa soeur, et Lazare.

6Lors donc qu'il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était,

7et il dit ensuite aux disciples: Retournons en Judée.

8Les disciples lui dirent: Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu retournes en Judée!

9Jésus répondit: N'y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde;

10mais, si quelqu'un marche pendant la nuit, il bronche, parce que la lumière n'est pas en lui.

11Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller.

12Les disciples lui dirent: Seigneur, s'il dort, il sera guéri.

13Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu'il parlait de l'assoupissement du sommeil.

14Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort.

15Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là. Mais allons vers lui.

16Sur quoi Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: Allons aussi, afin de mourir avec lui.

Les citations bibliques tirées de la version Louis Segond (LSG). alliancebiblique.fr

Matériel utilisant ce verset