La quatrième section, les événements numéros 33 à 46 (le ministère public de Jésus de la deuxième à la troisième Pâque) sont discutés ainsi que des applications pratiques.
En classe
Langues

Jusqu'ici, Jésus a passé la majorité de Son temps dans la partie nord du pays avec seulement de courtes visites à Jérusalem. Après avoir passé la première Pâque de Son ministère public à Jérusalem, Jésus retourne chez-Lui encore une fois. Pendant l'année entre la deuxième et la troisième Pâque, le Seigneur exerce son ministère exclusivement dans la région de la Galilée, où Lui et plusieurs de Ses Apôtres ont vécu.

On reprend l'histoire du point où Il est à Cana, au nord, et où Il va à Jérusalem pour une courte histoire pendant la deuxième Pâque après quoi Il retourne vers le nord encore une fois.

Trente-six événements sont mentionnés pendant cette période. La plupart sont décrits par Matthieu, Marc et Luc, alors que Jean mentionne le premier incident et partage une description des trois derniers.


33. Jésus assiste à la deuxième Pâque de Son ministère

Jean 5.1-47

Lors de Sa première parution au temple, Jésus a affecté les foules par Son zèle (en chassant les vendeurs du temple), par Ses signes et par Ses enseignements. Les prêtres Le considéraient une nuisance et ils ont essayé de se débarrasser de Lui en Le confrontant. Cette seconde parution à la Pâque les rend furieux à cause de deux de Ses actions en particulier:

  • Il guérit un homme le jour du sabbat et lui dit de prendre son lit et de s'en aller chez-lui. Ils l'accusent de pécher parce qu'Il a guéri (au Temple même) le jour du sabbat ; c'est, disent-ils, du travail. Jésus a dit à l'homme : "Prends ton lit et marche", ce qui est aussi, selon eux, du travail.
  • Dans Sa prédication Il Se fait l'égal de Dieu, ce qui est punissable de mort si c'est faux.

Sa position est passée de provocateur et nuisance à ennemi puis menace. Jean dit qu'ils commencent alors à chercher à Le faire mourir ; Il est désormais en danger s'Il demeure à Jérusalem.


34. Retour vers la Galilée

Luc 4.14-30

Jésus, rejeté à Jérusalem, retourne au nord encore une fois et se rend à Nazareth, où Il a été élevé, pour prêcher. Il commence aussi à déclarer Sa véritable identité en disant que le passage qui concerne le Messie en Ésaïe fait directement référence à Lui. Ses auditeurs sont étonnés étant donné qu'ils Le voient seulement comme l'un d'eux, mais ils sont remplis de colère quand Il insiste que c'est la vérité et que s'ils ne l'acceptent pas, elle ira aux païens (un autre élément nouveau dans Sa prédication). Ils essaient de le faire mourir. Il leur échappe et quitte la ville.


35. Jésus va demeurer à Capernaüm

Matthieu 4.13-17 ; Marc 1.21-28 ; Luc 4.31-37

Après avoir été rejeté à Nazareth, Il s'en va à Capernaüm où il a vécu à l'âge adulte, du côté nord du lac et s'y installe.

Ici Il enseigne et performe un miracle (il chasse un démon) mais les gens sont stupéfaits et Sa renommée se répand dans la région, ce qui aide à étendre Son ministère.


36. La guérison de la belle-mère de Simon

Matthieu 8.14-17 ; Marc 1.29-34 ; Luc 4.38-41

Ces événements sont proches et difficiles à mettre en ordre étant donné que les auteurs écrivent l'histoire de manières différentes.

  • Il prêche et guérit à Capernaüm.
  • Il guérit la belle-mère de Simon.
  • Il appelle des Apôtres.

Marc dit toutefois qu'immédiatement après avoir quitté la synagogue, ils sont allés chez Pierre et que Jésus a guéri sa belle-mère et de nombreux malades et possédés qui sont venus à Lui. Cet événement nous amène logiquement au suivant.


37. L'appel de Simon, d'André, de Jacques et de Jean

Matthieu 4.18-22 ; Marc 1.16-20 ; Luc 5.1-11

Le récit de Marc n'est pas synchronisé ; son évangile consiste en une série de scènes individuelles de la vie de Jésus sans effort de suivre un ordre chronologique précis (à la différence de Luc qui est un historien et qui est plus particulier).

Après la prédication puissante suivie par les miracles, et même un miracle fait seulement pour les Apôtres (Jésus leur montre où trouver une énorme prise de poissons), le Seigneur saisit cette occasion pour appeler quatre hommes au ministère à temps plein.

Jusqu'ici, ces hommes avaient continué leur travail de pêcheurs tout en suivant Jésus comme disciples. Maintenant Jésus les appelle à tout quitter pour Le suivre. Leur formation d'Apôtres commence sérieusement.


38. Prédication à travers la Galilée

Matthieu 4.23-25 ; Marc 1.35-39 ; Luc 4.42-44

Une fois Ses disciples appelés, ils s'embarquent pour une tournée de prédication dans la région. Ses miracles et Ses enseignements, ainsi que les nouvelles de Son activité à Jérusalem ont provoqué beaucoup d'intérêt dans le nord. Jésus commence un processus de formation de Ses Apôtres, récemment choisis, en les emmenant avec Lui pour Sa tournée de discours qu'Il avait jusque-là faite principalement tout Seul.


39. Jésus guérit un lépreux

Matthieu 8.1-4 ; Marc 1.40-45 ; Luc 5.12-16

Les Juifs croyaient que quand le Messie viendrait, Il saurait guérir les lépreux. Le lépreux dans le récit courant vient à Jésus convaincu qu'Il peut le guérir, et Jésus le fait. Il était venu à Lui à cause de sa foi que Jésus était le Messie.

Jésus lui dit de ne le dire à personne (pour éviter que les gens ne viennent pour être guéris sans avoir la foi). L'homme est si heureux qu'il ne peut s'empêcher de l'annoncer à tout le monde. Cela a pour effet de compliquer le ministère de Jésus qui doit maintenant éviter les villes à cause des foules qui Le recherchent pour voir un signe ou un miracle.


40. De retour à Capernaüm

Matthieu 9.2-8 ; Marc 2.1-12 ; Luc 5.17-26

Il semble que la publicité du lépreux force la fin de la tournée de prédication et Jésus retourne chez-Lui à Capernaüm. Pendant qu'Il y est, les foules viennent L'entendre prêcher, même à la maison.

C'est pendant ce temps que quelques hommes, qui ne pouvaient entrer dans la maison par la porte à cause de la foule, décident de découvrir le toit de la maison et de faire descendre un paralytique devant Jésus. Jésus pardonne d'abord les péchés de cet homme (pour montrer Son autorité divine) et alors que les scribes qui s'y trouvent questionnent Son autorité, Jésus guérit l'homme, démontrant ainsi qu'Il a à la fois l'autorité de pardonner les péchés et le pouvoir de guérir étant donné que l'un va avec l'autre (seul Dieu peut guérir et seul Dieu peut pardonner) : si l'on peut faire l'un, on peut faire l'autre.


41. L'appel de Matthieu

Matthieu 9.9-13 ; Marc 2.13-17 ; Luc 5.27-32

Après cet événement, Il est près de la mer de Galilée où Il trouve et appelle l'Apôtre suivant, Matthieu.

Jusqu'ici, la plupart de Ses Apôtres sont des parents et des pêcheurs de Sa région. Matthieu n'est ni l'un ni l'autre ; c'est un collecteur de taxe méprisé. Il collectait la taxe romaine et y ajoutait une charge pour ses services. En tant que collecteur de taxe pour un gouvernement étranger, il était considéré un pécheur avec les parieurs, les voleurs, les bergers, les douaniers, etc. Comme tel, il ne pouvait servir de juge ni de témoin contre les autres à cause de sa moralité incertaine.

Néanmoins, Jésus appelle cet homme à Le suivre et celui-ci Le suit immédiatement. Il est si enthousiaste par cet appel qu'il invite des Juifs chez lui pour un festin. Plusieurs de ses amis "pécheurs" y sont et cela fait murmurer les Juifs que Jésus s'associe aux pécheurs, ce qu'Il faisait mais non pas pour prendre part à leurs péchés : Il était là pour les appeler hors de leurs péchés.


42. Questions au sujet du jeûne

Matthieu 9.14-17 ; Marc 2.18-22 ; Luc 5.33-39


43. Questions au sujet du travail

Matthieu 12.1-8 ; Marc 2.23-28 ; Luc 6.1-5


44. Les pharisiens cherchent à Le faire mourir

Matthieu 12.9-14 ; Marc 3.1-6 ; Luc 6.6-11

Maintenant qu'Il a saturé le nord avec Ses guérisons, Ses miracles, Son enseignement et Son témoignage au sujet de Lui-même, on fait un effort concerté pour Le discréditer, Lui et Son enseignement !

Au début il s'agissait des disciples de Jean avec les disciples des pharisiens qui défiaient les Apôtres parce que ceux-ci ne jeûnaient pas. Ensuite les pharisiens les ont accusés de manger du maïs qu'ils cueillaient le jour du sabbat. Évidemment la réponse à ces objections et à toutes les autres était que Jésus était le Messie, qu'en Sa présence aucun jeûne n'était requis et qu'à Son service tout travail était béni en tout temps.

Les pharisiens rejettent évidemment cette revendication qu'Il est le Messie et quand leurs efforts de Le discréditer échouent, ils commencent à essayer de Le faire taire pour de bon.


45. Jésus s'éloigne des attaques

Matthieu 12.15-21 ; Marc 3.7-12

Les confrontations et les plans de Le tuer Le forcent à se retirer des lieux publics. Toutefois, cela n'empêche pas les foules de venir à Lui, même jusqu'à Jérusalem. Jésus enseigne et guérit tous ceux qui viennent à Lui.


46. Jésus appointe les douze

Matthieu 10.1-42 ; Marc 3.13-19 ; Luc 6.12-19

Son ministère grandit au point où Il ne peut Se déplacer facilement d'un lieu à l'autre à cause des foules ; Il ne peut aller dans les villes principales sans attirer de la violence envers Lui-même.

Après une longue nuit de prière, Jésus choisit parmi Ses nombreux disciples, 12 hommes qui deviendront Ses Apôtres.

  • Les disciples sont ceux qui suivent.
  • Les Apôtres sont les messagers qui sont envoyés.

Ces douze hommes qui ont été disciples depuis le début de Son ministère sont appelés à être à Son service exclusif et au service de l'évangile en tant qu'Apôtres. Il leur donne des instructions au sujet de leur travail et le pouvoir nécessaire pour la tâche.

Cela modifiera la nature et la croissance de Son ministère alors que les Apôtres commenceront maintenant à apporter le message quelque part en préparation à Sa venue à cet endroit.

Leçons

Bien que cette section décrive beaucoup du travail de Jésus dans le nord et la croissance de l'opposition envers Lui, nous voyons le fil continue de l'approche et de l'oeuvre du "ministère." Par exemple :

1. Le ministère se fait par étapes

Dieu envoie Jésus par étapes; d'abord comme un enfant, un garçon, Il fait partie d'une famille, d'une région, des villes principales, Il a des disciples, des messagers, etc. On voit aussi que les disciples grandissent dans leur temps et dans leur engagement : d'abord des disciples à temps partiel, ils deviennent Apôtres et donnent finalement leurs vies à Dieu dans la mort.

En fin de compte, Dieu veut que nous soyons avec Lui, consacrés à Lui à jamais (une joie pour nous) ; comme disciples et ministres, nous travaillons maintenant dans cette vie vers la dévotion totale.

  • Si nous ne voulons pas cela maintenant, nous ne l'aurons pas plus tard.
  • Ceux qui aiment le monde (même s'ils se disent chrétiens) le font aux dépens de la dévotion à Dieu.
  • Nous devons examiner notre direction: sommes-nous de plus en plus dédiés à Dieu ou de moins en moins?

2. Le ministère est comme le polissage d'une pierre

L'exemple de ce que Jésus a fait avec les Apôtres est semblable à ce qu'Il fait avec nous dans l'église. Il a pris 12 hommes très différents (des zélotes, des collecteurs de taxes, des pêcheurs, des intellectuels, etc.) et tout comme 12 pierres non taillées et non polies, Il les a mis dans un sac et les a secoués pendant trois ans. Les circonstances, le travail, les défis, etc.

Après trois ans, 11 d'entre eux en sont ressortis adoucis et polis comme des pierres précieuses, et un a été réduit en poudre (Judas).

Il en est de même dans l'église. Jésus prend des personnes différentes avec des expériences différentes; Il nous met tous dans un sac et nous secoue toute notre vie.

Certains en sortiront des pierres lisses et polies, prêtes pour Sa couronne en persévérant fidèlement dans la foi et l'amour ; et certains seront tournés en poussière à cause d'infidélité, de péché et de manque d'engagement.


À LIRE POUR LA 6e LEÇON

  1. Matthieu 5.1-8.1 ; Luc 6.20-49
  2. Matthieu 8.5-13 ; Luc 7.1-10
  3. Luc 7.11-17
  4. Matthieu 11.20-30
  5. Luc 7.36-50
  6. Luc 8.1-3
  7. Matthieu 12.22-37 ; Marc 3.22-30 ; Luc 11.14-15
  8. Matthieu 12.38-45 ; Luc 11.16 ; Luc 11.24-36
  9. Matthieu 12.46-50 ; Marc 3.20-21 ; Marc 3.31-35 ; Luc 8.19-21
  10. Matthieu 13.1-53 ; Marc 4.1-34 ; Luc 8.4-18
  11. Matthieu 8.18-27 ; Marc 4.35-41 ; Luc 8.22-25
  12. Matthieu 8.28-34 ; Marc 5.1-20 ; Luc 8.26-40
  13. Matthieu 9.1; 18-26 ; Marc 5.21-43 ; Luc 8.41-56
  14. Matthieu 9.27-34
  15. Matthieu 13.54-58 ; Marc 6.1-6
  16. Matthieu 9.35-38 ; Marc 6.6
  17. Matthieu 10.1-11.1 ; Marc 6.7-13 ; Luc 9.1-6
  18. Matthieu 14.1-12 ; Marc 6.14-29 ; Luc 9.7-9
  19. Matthieu 14.13-21 ; Marc 6.30-44 ; Luc 9.10-17 ; Jean 6.1-14
  20. Matthieu 14.22-23 ; Marc 6.45-56 ; Jean 6.15-21
  21. Jean 6.22-71