Son dernier don

Sun. December 30
Michel complète cette série en examinant le don final étonnant que Jésus a donné à tous les croyants, à savoir la présence réelle du Saint Esprit de Dieu en eux dans le but de transformer les chrétiens à l'image du Christ Lui-même.
13 minutes de lecture
Télécharger
Langues
1Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement 2 jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis. 3 Après qu'il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. 4 Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il; 5 car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit. 6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d'Israël? 7 Il leur répondit: Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. 9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent,...
- Actes 1.1-10

Luc résume le dernier échange de Jésus avec les Apôtres après Sa résurrection et juste avant Son ascension au ciel. Pendant 40 jours passionnants, Jésus est apparu à plusieurs disciples, leur enseignant et faisant les derniers préparatifs avant Son départ. Il les a instruit au sujet du royaume. Il leur a dit de ne pas commencer leur ministère à Jérusalem jusqu'à ce qu'ils aient été baptisés du Saint Esprit (verset 5) ou qu'ils aient reçu de Lui la puissance (verset 8).

Pendant Ses trois années avec eux, Jésus leur avait donné de nombreux dons précieux:

  • Les paroles du Père céleste (Jean 17.7-8) pour les éclairer.
  • La preuve de Sa divinité par des miracles (Jean 14.11) pour les rassurer et bâtir leur foi.
  • Le sacrifice de Son corps et de Son sang (Matthieu 26.26) pour payer la dette de leurs péchés.
  • Le témoignage de Sa résurrection pour confirmer toutes Ses promesses (Matthieu 28.18-20).

Et maintenant, alors qu'Il les quitte, Il fait une dernière promesse: Il leur promet la présence et la puissance du Saint Esprit qui les transformera complètement et leur donnera aussi la capacité d'exécuter leur mission.

Contexte

Avant de pouvoir saisir le sens de ce don pour nous-mêmes, il faut d'abord comprendre ce que les Juifs croyaient au sujet du Saint Esprit.

1. Bien que ce ne soit jamais dit explicitement dans l'Ancien Testament comme ce l'est dans le Nouveau, les Juifs comprenaient que Dieu était un mais qu'il y avait de la diversité dans l'Être Divin. Par exemple, la Genèse commence par une référence à Dieu et au Saint Esprit de Dieu (Genèse 1.26). La référence à Dieu ici est plurielle, suggérant cette diversité.

Avec le temps et une plus grande révélation, les Juifs ont compris que Dieu Se manifestait en différentes personnes. Par exemple:

À l'époque de David (environ 1050 avant J. C.), les Juifs avaient progressé et comprenaient que le Saint Esprit était Dieu et qu'Il faisait partie de la divinité qu'ils adoraient mais qu'Il était en même temps un être séparé.

13 Ne me rejette pas loin de ta face, Ne me retire pas ton esprit saint.14 Rends-moi la joie de ton salut, Et qu'un esprit de bonne volonté me soutienne!15J'enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent, Et les pécheurs reviendront à toi.
- Psaume 51.13-15

Avec le temps, on leur a enseigné que c'était le Saint Esprit qui donnait la puissance aux prophètes et aux chefs religieux quand ils faisaient de grands miracles, qui les avait sauvés de leurs ennemis, et qui les avait rendus capables de prophétiser au sujet du Messie à venir.

L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, Car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;
- Ésaïe 61.1

D'autres prophètes ont aussi confirmé l'idée que le Saint Esprit était Dieu et qu'Il donnait la puissance aux hommes, mais ils déclaraient aussi que quand le Messie viendrait, ce serait par la puissance du Saint Esprit.

Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.
- Joël 2.28

Au temps de Jésus, les Juifs anticipaient que quand le Messie viendrait, le Saint Esprit serait avec le peuple de manière puissante. Autrement dit, l'Esprit ne serait pas seulement avec les prophètes et avec les chefs religieux mais avec la nation tout entière d'une manière dynamique.

Les Juifs de cette époque comprenaient que le Sauveur amènerait avec Lui le Saint Esprit et que Celui-ci leur donnerait le pouvoir de devenir une nation forte et puissante comme elle l'avait été aux jours glorieux de Salomon (c'est à dire libérée de la domination romaine et de l'humiliation qu'elle subissait au premier siècle).

2. Jean Baptiste: Dieu envoie un prophète, Jean Baptiste, qui a beaucoup d'influence et qui pointe vers Jésus en disant au peuple: "Moi, je vous ai baptisé d'eau; lui, il vous baptisera du Saint Esprit" (Marc 1.8). Cette prophétie suggère au peuple que le temps du Messie promis, selon la prophétie, est proche et ils en sont excités.

3. Jésus Christ: la venue de Jésus cause beaucoup d'excitation. Jean déclare qu'Il amènera le Saint Esprit. Jésus dit au peuple qu'Il est l'envoyé de Dieu, Celui qu'ils attendent. Ses miracles sont des preuves que ce qu'ils anticipent est sur le point de se réaliser.

L'âge d'or où l'Esprit allait donner le pouvoir à la nation entière semblait tout proche, et il l'était, mais non pas de la manière dont le peuple l'anticipait.

Le Saint Esprit dans le Nouveau Testament

Quand nous lisons ce qui s'est passé après que Jésus ne soit retourné au ciel, nous apprenons qu'Il a en effet envoyé le Saint Esprit pour deux raisons:

  1. Pour donner aux Apôtres et aux premiers disciples le pouvoir de faire des miracles alors qu'ils établissent l'église du premier siècle.
  2. Pour vivre en chaque croyant qui obéit à l'évangile.

Nous comprenons que Jésus l'a fait et qu'Il a accompli les Écritures, ces choses sont toutefois deux expériences très différentes.

A. Donner le pouvoir

Le Saint Esprit a toujours été la personne de la divinité qui travaille dans la création et dans l'homme pour accomplir la volonté de Dieu le Père.

Ésaïe 61.1 - Le prophète a parlé par la puissance de l'Esprit

20prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, 21 qui par lui croyez en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.
- 1 Pierre 1.20-21

Jésus a fait Ses miracles par la puissance de l'Esprit.

Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.
- Matthieu 12.28

Jésus a promis à Ses Apôtres qu'Il leur donnerait cette même puissance du Saint Esprit. Ils auraient la même puissance qui avait travaillé pour les prophètes et les chefs religieux aussi bien que pour Jésus. Pourquoi?

  • Pour les aider à se rappeler exactement tous les enseignements de Jésus (Jean 14.26) parce qu'ils devaient tout enseigner aux autres.
  • Pour prêcher l'évangile avec puissance (Jean 16.7-8).
  • Pour faire des miracles afin de confirmer leur prédication (Marc 16.20, Actes 1.8).
    • Parler en langues étrangères (Actes 2.4-6) pour prêcher à toute la création.
    • Guérir (Actes 3.1-10), Pierre guérit au nom de Jésus l'homme boiteux de naissance.
    • Ressusciter les morts (Actes 20.8-12).
    • Conférer à d'autres l'habileté de faire ces actes miraculeux (Actes 19.6). Ils étaient seulement 12 hommes, mais par le pouvoir du Saint Esprit ils ont conféré des dons à d'autres disciples pour aider à répandre l'évangile, à bâtir l'église et à confirmer la vérité de la parole de Dieu.

Ce genre de pouvoir a été donné par le Christ à travers le Saint-Esprit, mais seulement à très peu de gens pour une courte période et pour des raisons spécifiques:

  1. Pour confirmer que les Apôtres et les premiers disciples qui prêchaient l'évangile disaient vraiment la vérité. Si les gens doutaient des messagers qui parlaient d'un Jésus ressuscité, ils étaient rassurés de leur authenticité quand ils voyaient les miracles et les signes.
  2. Pour aider l'église à s'établir et à s'organiser. Il n'y avait pas encore d'écrits de la vie de Jésus et de Ses enseignements au début du premier siècle, et Dieu a donc donné à la jeune église des personnes qui avaient des pouvoirs particuliers pour la guider et la protéger jusqu'à ce que chaque membre ait accès aux enseignements complets du Christ. Vers la fin du premier siècle le Nouveau Testament était écrit et circulait sous différentes formes. La mort des Apôtres a mis fin à l'âge où le Saint-Esprit donnait directement aux gens des capacités miraculeuses. Cela ne signifiait toutefois pas que l'homme était laissé seul, ce qui nous amène à la deuxième manifestation du Saint Esprit.
8La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. 9 Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, 10 mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.
- I Corinthiens 13.8-10

B. Le Saint Esprit qui habite en nous

Tout le monde n'allait pas recevoir des pouvoirs miraculeux du Saint Esprit, seuls ceux que Dieu avait choisis pour exercer des ministères particuliers (par exemple guérir, parler en langues, prophétiser, etc.). Cependant tous peuvent recevoir le Saint Esprit en eux et ce phénomène est le véritable accomplissement des prophéties de l'Ancien Testament à Son sujet.

Dans son premier sermon le jour de la Pentecôte, Pierre l'offre à tous ceux qui croient et qui répondent à l'évangile par la repentance et le baptême (Actes 2.38). Le Saint Esprit était promis à tous ceux qui répondaient ainsi mais aucun de ceux qui ont été baptisé le dimanche de la Pentecôte n'ont fait de miracles, seulement les Apôtres, et plus tard, ceux sur lesquels les Apôtres ont imposé les mains (Actes 8.18).

Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.
- Actes 2.38
Lorsque Simon vit que le Saint Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l'argent,
- Actes 8.18

Le don du Saint Esprit c'est Dieu qui vit dans le coeur de chaque croyant, la vraie présence de Dieu dans l'individu en la personne du Saint Esprit.

Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
- Romains 8.11

Paul n'explique pas comment un être divin peut habiter dans un corps mortel, il affirme seulement qu'Il le fait. La foi prend Dieu au mot même quand on ne comprend pas comment les choses se font.

C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles.
- Hébreux 11.3

En fin de compte, la foi sera récompensée par la résurrection.

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous?
- 1 Corinthiens 3.16

Ici, Paul explique le même événement en utilisant une imagerie différente. Le corps est un temple, le Saint Esprit y vit.

Tout comme la puissance de l'Esprit a été donnée à certaines personnes en particulier à un moment précis, l'habitation du Saint Esprit est donnée à des personnes spécifiques à un temps spécifique.

  1. L'Esprit habite chaque individu qui croit en Jésus, se repent de ses péchés et est baptisé (Actes 2.38). Le Saint Esprit est offert à tous, non pas uniquement aux Apôtres et à quelques disciples en particulier. C'est là la manière dont toutes les nations sont bénies. Le Saint Esprit est accessible à toutes les nations et non pas seulement à la nation juive.
  2. Ceux qui le reçoivent ne démontrent pas de pouvoirs miraculeux, ce qui ne signifie pas qu'il n'y a pas de changement dans leur vie à cause de la présence de l'Esprit. Il n'est pas nécessaire d'accomplir des miracles pour savoir que l'Esprit habite en eux. Un croyant peut le savoir de quelques manières différentes.

Le Saint Esprit qui habite dans le chrétien le motive à chercher et à faire l'expérience des choses du Christ. Comment puis-je savoir que le Saint Esprit est en moi? En voici quelques exemples:

1. La prière: Il est notre partenaire en prière. Il nous encourage à prier avec l'assurance que nos prières seront entendues. Il nous pousse à prier et Il garde nos prières devant le trône de Dieu.

De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;
- Romains 8.26

2. La vertu (Galates 5.22): Notre chair ou nature humaine n'a aucun intérêt à rechercher la vertu pour l'amour du Christ, c'est là l'oeuvre de l'Esprit. Il nous conduit dans le désir du bien, nous donne une soif de la droiture de Dieu et de l'établissement du royaume. Le Saint Esprit est derrière toute campagne d'évangélisation.

12Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
- Romains 8.12-14

3. Le désir et la capacité d'avoir une intimité avec Dieu (Éphésiens 3.14-19): Sans le Saint Esprit, on peut connaître la doctrine mais on ne peut connaître Dieu. Le Saint-Esprit agit en tant que facilitateur entre notre esprit et la parole de Dieu pour nous permettre d'avoir une relation avec un être dont la nature et la portée sont affectées par nos facultés (affaiblies par le péché). Sans le Saint-Esprit, nous ne pourrions pas connaître Dieu.

14A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, 15 duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, 16 afin qu'il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit dans l'homme intérieur, 17 en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu'étant enracinés et fondés dans l'amour, 18 vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, 19 et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu.
- Éphésiens 3.14-19

4. Service dans le royaume: Dans ce passage, Paul parle à la fois des dons miraculeux disponibles au premier siècle et d'autres dons dans l'église d'aujourd'hui. Dans le Nouveau Testament on apprend que chaque croyant reçoit le Saint Esprit et que Celui-ci le rend capable de servir d'une manière quelconque. Celui qui prêche le fait par la grâce de Dieu et avec l'aide du Saint Esprit. Celui qui chante, qui enseigne, qui nettoie, qui répare, qui visite, qui organize ou qui donne, le fait par la grâce de Dieu et avec l'aide du Saint Esprit.

4Il y a diversité de dons, mais le même Esprit; 5 diversité de ministères, mais le même Seigneur; 6 diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. 7 Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. 8 En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; 9 à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; 10 à un autre, le don d'opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l'interprétation des langues. 11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.
- 1 Corinthiens 12.4-11

Je ne crois pas, toutefois, que le Saint Esprit nous aide à enseigner ou à nettoyer mieux que quelqu'un qui n'est pas chrétien. Être expert vient avec la formation, la pratique et la capacité naturelle. Ce que je crois, c'est que le Saint Esprit donne au croyant la force et la foi de nettoyer, de servir, de donner à quelque chose qu'il ne peut pas voir, c'est là Son oeuvre pour ce qui concerne le chrétien. Ceux qui ne possèdent pas l'Esprit servent et donnent à quelque chose qu'ils voient, touchent et goûtent. Le Saint Esprit, par contraste, aide le croyant à continuer à faire de son mieux pour quelque chose d'invisible, une promesse pas encore accomplie.

Je sais que le Saint Esprit est en moi parce que je passe ma vie à servir un Seigneur que je ne vois pas, un royaume que je ne peux toucher.

J'ai essayé d'expliquer qui reçoit le dernier don de Jésus, le Saint Esprit de Dieu vivant dans le coeur du croyant, et certaines des choses que le Saint Esprit fait pour la personne en qui Il vit. Je veux conclure en vous disant que l'offre de l'Esprit est encore disponible. Dieu ne nous donne plus la puissance de faire des miracles de nos jours parce qu'il n'est plus nécessaire pour confirmer l'évangile ou pour établir l'église. Nous avons maintenant toute Sa parole écrite pour nous aider à faire ce travail. Le signe que nous sommes vraiment de Dieu n'est pas le pouvoir des miracles mais le pouvoir de l'amour.

À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.
- Jean 13.35

Il offre cependant le pardon parce que nous sommes encore pécheurs et que nous avons besoin d'être pardonnés.

Et Il offre Son Saint Esprit pour vivre en nous parce que nous avons tous un besoin désespéré :

  • d'aide en prière
  • d'aide pour faire ce qui est bien
  • d'aide pour connaître Dieu
  • d'aide pour Le servir.

Sommaire et exhortation

À travers les témoignages oculaires des derniers jours de Jésus, j'ai essayé de partager avec vous Sa passion et Sa gloire.

Nous avons été dans la salle privée et L'avons vu manger Son dernier repas avec les Apôtres. Nous avons entendu Ses dernières paroles alors qu'Il était pendu sur la croix. Nous étions là pour Le voir et L'entendre quand Il est apparu aux Apôtres et aux autres après Sa résurrection triomphale. Nous savons tous que Son dernier commandement est que tout le monde croie et soit baptisé, afin de ne pas périr à jamais. Et enfin, nous avons tous reçu l'offre de Son dernier don: le Saint Esprit vivant en chaque personne qui reçoit le Christ par la foi, exprimée par la repentance et le baptême.

La passion du Christ sur la croix était pour vos péchés, et la gloire de Sa résurrection peut être la gloire de votre propre résurrection si vous répondez à Son appel.