À la suite de sa réunion avec ses frères après 20 ans de séparation, Joseph présente un plan qui déterminera si une réconciliation est possible.
12 minutes de lecture
Télécharger
Langues

Nous sommes à la dernière phase dans l'histoire de Joseph en Égypte et sa réunion éventuelle avec sa famille qu'il n'a pas vue depuis plus de vingt ans. Jusqu'ici nous avons vu qu'une grande famine prédite par Joseph a amené sa famille en Égypte à la recherche de nourriture. Joseph, en tant que commandant, filtre tous les étrangers et reconnaît ses frères perdus depuis longtemps alors qu'ils se présentent devant lui pour acheter du grain. Il ne se révèle pas à eux tout de suite mais il met plutôt en marche un plan qui les force à ramener avec eux leur plus jeune frère. Il les accuse d'être des espions et détient l'un d'eux en otage jusqu'à ce qu'ils reviennent avec Benjamin pour prouver leur innocence.

Dans notre dernière scène, la Genèse décrit la deuxième visite des frères en Égypte qui, avec beaucoup de réticence de leur père, ont enfin amené avec eux en Égypte le plus jeune frère de Joseph. Joseph les reçoit dans sa maison, il leur sert un repas élaboré et il les honore. Cela prépare la scène pour la réunion de ces frères qui avaient été si longtemps séparés alors que Joseph révèle enfin sa véritable identité.

Joseph révèle son identité – chapitre 45

Joseph les a testés pour voir s'ils ont changé.

  • S'ils sont toujours aussi égoïstes, impies et violents, il les fera peut-être exécuter et sauvera son frère plus jeune.
  • S'ils ont changé, il peut se révéler et espérer non seulement une réunion mais même une réconciliation.

Il découvre qu'ils ont changé:

  • Il y a de l'unité entre eux.
  • Ils sont prêts à se sacrifier l'un pour l'autre (Juda est prêt à mourir).
  • Ils admettent leur péché et acceptent la punition de Dieu.
  • Ils ne sont plus jaloux envers leur demi-frère mais se réjouissent à la faveur qu'il reçoit de cet officier égyptien.

Pour toutes ces raisons, Joseph est incapable de contenir ses émotions plus longtemps et il a besoin de se révéler à eux.

1Joseph ne pouvait plus se contenir devant tous ceux qui l'entouraient. Il s'écria: Faites sortir tout le monde. Et il ne resta personne avec Joseph, quand il se fit connaître à ses frères. 2Il éleva la voix, en pleurant. Les Égyptiens l'entendirent, et la maison de Pharaon l'entendit. 3Joseph dit à ses frères: Je suis Joseph! Mon père vit-il encore? Mais ses frères ne purent lui répondre, car ils étaient troublés en sa présence.

4
Joseph dit à ses frères: Approchez-vous de moi. Et ils s'approchèrent. Il dit: Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu pour être mené en Égypte.

Les serviteurs entendent les pleurs de Joseph de l'extérieur de la pièce alors qu'il révèle sa véritable identité (et ils le rapportent plus tard à Pharaon). Ses frères sont troublés (le mot hébreu pourrait aussi être traduit "terrifiés"). Plus tôt ils se sentaient coupables, maintenant ils se sentent vraiment mal, mais Joseph s'efforce de les calmer en les questionnant au sujet de son père.

Il est intéressant de noter que si cette réunion n'avait pas eu lieu, la famille aurait éventuellement été séparée et assimilée parmi les autres nations. Cette tournure d'événements les a gardés ensembles.

5Maintenant, ne vous affligez pas, et ne soyez pas fâchés de m'avoir vendu pour être conduit ici, car c'est pour vous sauver la vie que Dieu m'a envoyé devant vous. 6Voilà deux ans que la famine est dans le pays; et pendant cinq années encore, il n'y aura ni labour, ni moisson. 7Dieu m'a envoyé devant vous pour vous faire subsister dans le pays, et pour vous faire vivre par une grande délivrance. 8Ce n'est donc pas vous qui m'avez envoyé ici, mais c'est Dieu; il m'a établi père de Pharaon, maître de toute sa maison, et gouverneur de tout le pays d'Égypte.

Joseph veut accomplir quatre choses différentes:

  1. Il veut les rassurer qu'il n'est plus fâché contre eux ni désireux de se venger pour ce qu'ils lui ont fait.
  2. Il veut leur expliquer ce qui lui est arrivé pendant les vingt dernières années: non seulement est-il en charge de cet approvisionnement de nourriture mais il est devenu un conseiller de Pharaon et un officier important en Égypte.
  3. Il veut donner la gloire à Dieu en leur montrant que Dieu a permis tous ces événements pour démontrer Sa puissance et Son souci de Son peuple choisi en le préservant.
  4. Il doit aussi leur aider à se préparer pour les cinq années de famine qui restent encore.

Joseph envoie ses frères chez-eux

9Hâtez-vous de remonter auprès de mon père, et vous lui direz: Ainsi a parlé ton fils Joseph: Dieu m'a établi seigneur de toute l'Égypte; descends vers moi, ne tarde pas! 10Tu habiteras dans le pays de Gosen, et tu seras près de moi, toi, tes fils, et les fils de tes fils, tes brebis et tes boeufs, et tout ce qui est à toi. 11Là, je te nourrirai, car il y aura encore cinq années de famine; et ainsi tu ne périras point, toi, ta maison, et tout ce qui est à toi. 12Vous voyez de vos yeux, et mon frère Benjamin voit de ses yeux que c'est moi-même qui vous parle. 13Racontez à mon père toute ma gloire en Égypte, et tout ce que vous avez vu; et vous ferez descendre ici mon père au plus tôt. 14Il se jeta au cou de Benjamin, son frère, et pleura; et Benjamin pleura sur son cou. 15Il embrassa aussi tous ses frères, en pleurant. Après quoi, ses frères s'entretinrent avec lui.

Joseph partage maintenant avec eux l'urgence véritable de la situation et il leur dit de ramener son père et leurs familles au grand complet. Jusque là, Dieu n'avait pas laissé Son peuple partir de Canaan, mais Joseph les convainc que par l'orchestration de tous ces événements, c'est maintenant Sa volonté pour eux.

Il les installera éventuellement dans le pays de Gosen dans le nord-est de l'Égypte, une grande région fertile d'environ 2300 km2. Après la réaction initiale et la discussion sérieuse des plans, il y a une second vague d'émotions alors que Joseph embrasse Benjamin d'abord puis chacun de ses frères, avec pardon et réconciliation dans les bras les uns des autres.

16Le bruit se répandit dans la maison de Pharaon que les frères de Joseph étaient arrivés: ce qui fut agréable à Pharaon et à ses serviteurs. 17Pharaon dit à Joseph: Dis à tes frères: Faites ceci. Chargez vos bêtes, et partez pour le pays de Canaan; 18prenez votre père et vos familles, et venez auprès de moi. Je vous donnerai ce qu'il y a de meilleur au pays d'Égypte, et vous mangerez la graisse du pays. 19Tu as ordre de leur dire: Faites ceci. Prenez dans le pays d'Égypte des chars pour vos enfants et pour vos femmes; amenez votre père, et venez. 20Ne regrettez point ce que vous laisserez, car ce qu'il a de meilleur dans tout le pays d'Égypte sera pour vous.

Le roi apprend la nouvelle au sujet de la famille de Joseph et approuve leur immigration en Égypte. Joseph avait délivré l'Égypte, et le roi et ses officiels sont assurément désireux d'aider la famille de Joseph à venir s'y installer.

21Les fils d'Israël firent ainsi. Joseph leur donna des chars, selon l'ordre de Pharaon; il leur donna aussi des provisions pour la route.22Il leur donna à tous des vêtements de rechange, et il donna à Benjamin trois cents sicles d'argent et cinq vêtements de rechange.23Il envoya à son père dix ânes chargés de ce qu'il y avait de meilleur en Égypte, et dix ânesses chargées de blé, de pain et de vivres, pour son père pendant le voyage.
24
Puis il congédia ses frères, qui partirent; et il leur dit: Ne vous querellez pas en chemin.

Joseph leur donne tout ce dont ils peuvent avoir besoin pour le voyage et des présents pour Jacob. Il donne même davantage pour Benjamin et les frères ne sont pas jaloux. Il leur dit de ne pas "se quereller" en chemin, c'est à dire de ne pas se laisser distraire ou troubler après leur départ.

25Ils remontèrent de l'Égypte, et ils arrivèrent dans le pays de Canaan, auprès de Jacob, leur père. 26Ils lui dirent: Joseph vit encore, et même c'est lui qui gouverne tout le pays d'Égypte. Mais le coeur de Jacob resta froid, parce qu'il ne les croyait pas. 27Ils lui rapportèrent toutes les paroles que Joseph leur avait dites. Il vit les chars que Joseph avait envoyés pour le transporter. C'est alors que l'esprit de Jacob, leur père, se ranima; 28et Israël dit: C'est assez! Joseph, mon fils, vit encore! J'irai, et je le verrai avant que je meure.

Ils avaient probablement besoin de l'admonition de Joseph parce qu'il n'y a aucun commentaire quant au voyage de retour. Jacob déborde d'émotion quand il apprend la nouvelle et il croit finalement ce qu'il pensait impossible, son fils est vivant!

La Bible ne le dit pas, mais dans leur attitude de repentance il se peut que les frères se soient finalement déchargés de leur histoire. Israël dit: C'est assez! Il ne veut pas les détails, il reverra son fils et c'est assez.

Israël en Égypte - chapitre 46

Pendant toute sa vie Jacob a recherché le Seigneur pour ses décisions importantes. Bien que Joseph l'ait invité et qu'il y ait une grande famine, Dieu pourrait terminer la famine et Jacob pourrait simplement aller visiter Joseph. Canaan est sa maison, la terre que Dieu lui a promise ainsi qu'à ses futures générations, et maintenant il doit déraciner et déplacer tout le monde vers une terre inconnue. Il est ravi de retrouver Joseph mais perplexe à l'idée de quitter Canaan.

La volonté de Dieu est parfois difficile à discerner.

1Israël partit, avec tout ce qui lui appartenait. Il arriva à Beer Schéba, et il offrit des sacrifices au Dieu de son père Isaac. 2Dieu parla à Israël dans une vision pendant la nuit, et il dit: Jacob! Jacob! Israël répondit: Me voici! 3Et Dieu dit: Je suis le Dieu, le Dieu de ton père. Ne crains point de descendre en Égypte, car là je te ferai devenir une grande nation. 4Moi-même je descendrai avec toi en Égypte, et moi-même je t'en ferai remonter; et Joseph te fermera les yeux.

Il semble que toutes les circonstances et les "portes" s'ouvrent en direction de l'Égypte. Jacob et toutes les familles partent donc vers l'Égypte. Il s'arrête en chemin à Beer Schéba où il avait vécu avec son père Isaac. C'était le dernier arrêt en chemin, le point de non-retour avant l'Égypte.

Il offre encore des sacrifices et des prières et Dieu lui parle encore une fois, Il le bénit et l'encourage en lui disant qu'Il le bénira en Égypte. Avec le recul on peut voir certains des avantages pour les Israélites de vivre en Égypte:

  1. Ils allaient survivre la famine.
  2. Ils vivraient dans une société avancée et apprendraient beaucoup de choses utiles pour l'avenir.
  3. Il y avait moins de danger de mélanger les races en Égypte qu'à Canaan. Les Égyptiens ne se marieraient pas avec des bergers et les Israélites seraient donc libres d'augmenter leur population sans épouser des païens.
  4. Vivre dans un pays étranger renforcerait leurs liens et les forcerait à développer une culture particulière pour eux-mêmes.
  5. Ils seraient moins susceptibles d'adorer les dieux égyptiens et ainsi les enseignements de leurs patriarches resteraient intacts.
5Jacob quitta Beer Schéba; et les fils d'Israël mirent Jacob, leur père, avec leurs enfants et leurs femmes, sur les chars que Pharaon avait envoyés pour les transporter. 6Ils prirent aussi leurs troupeaux et les biens qu'ils avaient acquis dans le pays de Canaan. Et Jacob se rendit en Égypte, avec toute sa famille. 7Il emmena avec lui en Égypte ses fils et les fils de ses fils, ses filles et les filles de ses fils, et toute sa famille.

L'auteur décrit d'une manière très générale, la migration d'Israël, sa famille et leurs possessions de Canaan à l'Égypte.

La section suivante (les versets 8 à 25) commence la tâche importante de lister les généalogies de chacun des fils alors qu'ils quittent le pays de Canaan. Plus tard ces archives seront utilisées pour déterminer qui servira au tabernacle et où chacun vivra dans la terre promise. Les listes suivent l'ordre des femmes avec les enfants de Léa en premier puis ceux de sa servante, suivie par ceux de Rachel et de sa servante. Les fils, les filles et les enfants sont énumérés, même les fils de Joseph (ce qui démontre que ces listes ont été compilées après que cet événement a pris place).

26Les personnes qui vinrent avec Jacob en Égypte, et qui étaient issues de lui, étaient au nombre de soixante-six en tout, sans compter les femmes des fils de Jacob. 27Et Joseph avait deux fils qui lui étaient nés en Égypte. Le total des personnes de la famille de Jacob qui vinrent en Égypte était de soixante-dix.

Le décompte final que l'auteur donne ici est de soixante-dix personnes qui sont venues en Égypte. Cela ne représente pas le nombre exact avec tous les petits-enfants, etc., mais ce nombre inclue la famille immédiate.

  • 70 est un nombre spécial dans l'histoire juive et la théologie (il représente quelque chose de complet: 4+3 x 10 (le monde + Dieu x la perfection).
  • 70 anciens - Nombres 11.16
  • 70 années de captivité - 2 Chroniques 36.21
  • 70 traducteurs de l'Ancien Testament hébraïque en Grec - La Septante
  • 70 membres du Sanhédrin
  • 70 témoins envoyés par le Christ - Luc 10.1

Ces soixante-dix représentent les fondateurs de la société et de la culture juive qui sont allés en Égypte comme une famille et en sont sortis quatre cents ans plus tard comme une nation.

Leçons

1. On ne sait jamais

On ne sait jamais comment ou pourquoi Dieu teste Son peuple.

  • Pendant treize ans Joseph ne savait pas pourquoi tout cela lui arrivait.
  • Ses frères ne savaient pas pourquoi leurs vies étaient sans dessus dessous. Ils pensaient savoir ce qui se passait mais ils ont été complètement surpris quand ils ont appris l'histoire complète.
  • Jacob ne savait pas pourquoi il perdait sa famille, même sa vie, à un temps où Dieu était supposé le bénir.

Nous ne savons jamais pour quelle raison ou dans quel but Dieu nous teste, mais nous sommes toujours heureux quand nous passons le test avec succès. Il faut faire attention de ne pas nous plaindre trop fort, de ne pas perdre la foi trop tôt, de ne pas nous fâcher contre Dieu trop facilement parce que nous ne savons jamais ce qu'Il fera avec nous.

2. Dieu sera là quand nous aurons besoin de Lui

Dieu a planifié vingt ans à l'avance de subvenir aux besoins de Jacob avant même que Jacob ne sache qu'il aurait quelque besoin que ce soit.

Dieu connaît le futur, Il connaît les résultats de nos décisions. Il essaie même de nous influencer vers les bonnes décisions par Sa parole et Son Esprit. Il ne force pas notre choix, Il permet que nous fassions l'expérience des résultats de nos mauvais choix, Il permet aussi que de mauvaises choses nous arrivent sur lesquelles nous n'avons aucun contrôle. Cependant, à travers tout cela, il est là quand nous avons besoin de Lui et Il fournit ce dont nous avons besoin.

Jésus dit que notre Père sait ce dont nous avons besoin avant même que nous le Lui demandions, et notre demande est un signe de foi reconnaissant ce fait.

3. Nous devrions toujours rechercher la volonté de Dieu avant de prendre une décision

Jacob a reçu plusieurs signes définitifs que Dieu voulait qu'il aille en Égypte mais cela semblait contredire la promesse que Dieu avait faite plus tôt de lui donner le pays de Canaan et Son instruction d'y demeurer.

Jacob a répondu à la direction du Seigneur avec soin et prière, cherchant Sa parole et Sa volonté pour confirmer vraiment ce changement dans sa vie. Il l'a enfin reçue à Beer Shéba quand Dieu lui a parlé.

Aujourd'hui, nous n'avons pas de façon "audible" dont Dieu nous parle ou nous apparaisse mais Il nous dirige et nous parle toujours de manière particulière afin que nous puissions connaître Sa volonté.

  1. Sa Parole contient tout ce dont nous avons besoin pour notre instruction, pour une vie sainte et pour le service (2 Timothée 3.16; 2 Pierre 1.3), nous devons la consulter.
  2. L'église fournit la direction, l'encouragement à travers son exemple de leadership, et l'enseignement; nous pouvons demander aux anciens, aux enseignants, aux ministres ou aux frères plus expérimentés.
  3. Le Saint Esprit nous dirige à travers la Parole, par Son influence dans notre conscience et les occasions auxquelles nous faisons face dans notre quotidien.
    • Dieu fait tout concourir au bien et le Saint Esprit est Dieu et Il met tout cela en oeuvre dans notre quotidien à travers la prière et la méditation.
  4. Notre jugement et notre expérience utilisés sous l'influence de Dieu nous aident à discerner les décisions à prendre.

Quand nous acceptons par la repentance et le baptême que Jésus règne comme Seigneur dans nos vies, Il nous dirige par Sa parole, Son Esprit, Son église, notre conscience et notre jugement vers les décisions qui seront en concert avec Sa volonté et Son plan pour nos vies.

Si nous recherchons la volonté de Dieu pour chaque domaine de nos vies, Dieu nous la révélera. Il aime que nous le recherchions et ceux qui Le cherchent Le trouvent.