Livre : 
eBook (.pdf)
Langues :
English
 
L'Apôtre réprimande et questionne l'effort insensé et dangereux de ses lecteurs de retourner à un système de loi ou d'œuvres pour obtenir le salut et la sanctification.

Dans sa lettre aux Galates, Paul révise l'idée centrale et les bénéfices du message de l'évangile qu'il leur avait originalement prêché. Il les met aussi en garde contre l'évangile déformé que leur présentent les judaïsants.

Il est intéressant de noter que Paul et les judaïsants avaient le même objectif mais que leurs méthodes étaient différentes. Les judaïsants voulaient être parfaits pour être sauvés de la condamnation et de l'enfer. Leur méthode était d'obéir à la Loi de Moïse (en commençant par la circoncision) et de recevoir le salut comme récompense. Paul reconnaissait que la voie du salut était d'être libéré du péché mais il argumentait que la manière d'atteindre cette perfection était de la recevoir de Dieu par la foi en Jésus Christ.

L'idée principale de Paul était qu'en vivant une vie absolument parfaite et sans faute, Jésus avait rempli toutes les exigences de la Loi, Il avait payé la dette morale de tous les pécheurs. Ceux qui croyaient en Dieu recevaient la même perfection qu'Il avait atteinte par Sa vie parfaite.

Cette perfection, cette obéissance absolue, Paul l'appelle justice (droiture). La justice par la foi est la perfection accordée par vertu de l'union au Christ par la foi (et il expliquera plus tard que cette foi est exprimée par la repentance et le baptême). C'est la raison pour laquelle il n'y a de salut en personne d'autre qu'en Jésus. Ce n'est pas par cruauté que Dieu e pas les offres d'adoration d'autres religions qui ont des pratiques anciennes et respectueuses. Il n'y a pas de salut hors du Christ parce que Lui seul remplit les exigences de la Loi qui est universelle dans ses demandes et dans sa condamnation. Seulement en Jésus quelqu'un ne peut-il être considéré parfait et éviter la condamnation qui viendra au jugement final. Le seul accès à la perfection est à travers Jésus.

Pourquoi la foi et le baptême sont-ils donc si importants? Parce que c'est le point où l'on est uni à Jésus pour être sauvé. C'était là la manière de Dieu de perfectionner l'homme et aucune autre manière ne peut y être substituée. En voici quelques raisons :

  • Dieu a décrété qu'il en serait ainsi. La justice devait être par le foi et non par la Loi (Galates 3.11). La parole de Dieu crée toute chose ou tout principe et le rend légitime. Il n'y a donc pas de relation entre la foi et l'excellence morale sans que Dieu ne le décide.
  • La justice est un don et ne peut être méritée. L'homme avait été créé juste, c'était un don. Le nouvel homme redevient juste quand il est recréé en Christ (Romains 3.23-34; 6.23).
  • La justice par la foi glorifie Dieu et rend l'homme entièrement dépendant de Sa miséricorde avec pleine soumission (Romains 3.27-28). Dieu soumet Ses ennemis par colère et destruction (2 Thessaloniciens 1.7-8). Il amène Ses enfants à la soumission à travers la grâce et l'offre de justice par la foi (1 Corinthiens 1.26-31). D'une manière ou d'une autre, tous se soumettront à Lui.

En Galates 2.15-21, Paul établit l'idée que cette justice est obtenue à travers la foi. La foi de Jésus était exprimée par Son obéissance parfaite au Père (ce dont nous sommes incapables), et la foi du croyant par la repentance et le baptême (dont nous sommes capables). Parce que nous croyons à Jésus nous sommes unis à Lui et parce que nous sommes unis à Lui nous sommes parfaits selon la Loi.

Paul décrit maintenant d'autres choses qui sont obtenues par la foi et ne peuvent être obtenues par l'obéissance à la Loi. Il démontre que non seulement la justice est obtenue par la foi mais aussi d'autres bénédictions spirituelles, telle que l'œuvre régénératrice du Saint Esprit en eux. Pour cela il pose aux Galates cinq questions, commençant au 3e chapitre :

1 O Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus Christ a été peint comme crucifié?

Paul demande : « Quel est votre problème? » Il dit qu'ils sont dépourvus de sens dans ce qu'ils font, c'est-à-dire, qu'ils abandonnent la perfection à travers la foi pour tenter de l'obtenir en observant la Loi parfaitement. Comment peuvent-ils même considérer une telle chose après que le Christ leur ait été expliqué si clairement à travers l'enseignement de Paul? Le fait que le Christ ait tout gagné pour eux par la croix leur avait été enseigné et présenté si simplement, comment pouvaient-ils être insensés au point de rejeter ce don? Qui les influençait de la sorte?

2 Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la prédication de la foi?

Comment avez-vous reçu le Saint Esprit? La plupart d'entre eux étaient païens sans connaissance préalable de la Loi. Quand ils ont entendu la prédication de Paul, ils ont répondu avec foi et ont reçu le Saint Esprit (Actes 2.38). S'Il n'a pas été reçu par la foi, alors comment?

3 Êtes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair?

Quel système fonctionne pour vous maintenant? Avec l'Esprit est aussi venue la puissance régénérative dans leurs vies à mesure qu'ils ont commencé à porter le fruit du caractère chrétien. Ils savaient que ce changement avait commencé par le Saint Esprit reçu par foi. Essayaient-ils maintenant de compléter l'œuvre du Saint Esprit à travers des efforts humains liés à la Loi? Comment ce qui avait été commencé par l'Esprit sans effort humain pourrait-il être complété par l'effort humain?

4 Avez-vous tant souffert en vain? si toutefois c'est en vain.

Était-ce en vain? Ils ont été persécutés pour cette foi. Maintenant qu'ils menacent de la rejeter, était-ce vain? C'est là une autre manière d'exprimer que Paul ne peut croire qu'ils feraient une telle chose. Il a encore de l'espoir pour eux.

5 Celui qui vous accorde l'Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les œuvres de la loi, ou par la prédication de la foi?

D'où viennent les miracles? Dieu avait fait des signes parmi eux par Paul et Il leur avait donné le Saint-Esprit. Comment? Était-ce selon leur réponse de foi ou par les œuvres de la Loi? Les judaïsants n'accomplissaient aucun miracle pendant qu'ils étaient avec eux pour confirmer leur évangile, mais les vrais Apôtres avec le véritable évangile recevaient confirmation par des miracles et des signes tout comme Jésus l'avait promis (Marc 16.20).

Sommaire

Paul établit encore une fois que les bénédictions du salut étaient obtenues par Jésus parce qu'Il avait obéi parfaitement à la Loi et offert Sa vie pour le péché. Ceux qui désiraient ces bienfaits les recevaient par leur union au Christ par la foi.

Jusqu'ici Paul a mentionné deux bienfaits du salut : la justice et le Saint Esprit, et tous les deux sont reçus gratuitement quand quelqu'un est uni à Jésus par la foi et non en observant la Loi. Paul rappelle aux Galates comment ils avaient originalement reçu ces bienfaits afin d'empêcher qu'ils les rejettent.

Leçon pratique

En terminant ce chapitre, répondons à la question qui est souvent posée quand on discute la justice obtenue par la foi:

« Si je suis déjà parfait aux yeux de Dieu, pourquoi ai-je tant de mal à éviter la désobéissance et pourquoi est-ce que je m'efforce de faire des bonnes œuvres?

Les judaïsants luttaient contre le péché et faisaient des efforts pour le bien, tout comme Paul, mais la différence était leur raison. Ils voulaient être parfaits et gagner leur salut. Paul dit que tout bien qu'il accomplissait était le résultat de l'Esprit en lui et un acte de foi pour glorifier Dieu qui l'avait déjà sauvé à travers le Christ.

Le chrétien fait ce qu'il fait pour glorifier Dieu et élever le Christ, et la foi qui le sauve est évidente. Ceux qui ne font pas d'effort de servir Dieu, qui nient le péché et qui refusent de confesser le Christ démontrent qu'ils n'ont pas la foi et qu'ils sont séparés de Jésus et du salut.