Livre : 
eBook (.pdf)
Langues :
English
 

Jude v. 17-25

Par Michel Mazzalongo Publié : Wed. March 9
Après avoir fortement réprimandé ceux qui enseigneraient de fausses idées dans l'église, Jude montre aux croyants comment ils peuvent se protéger contre de tels hommes et contre leurs idées dangereuses.

Comment éviter le danger – v. 17-23

V. 17-19 - 17 Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d'avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus Christ.18 Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies ;19 ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n'ayant pas l'esprit

Portez attention aux avertissements de vos enseignants. Les Apôtres de Jésus les avaient avertis à l'avance au sujet de ces tests et tentations à venir. (Paul, Actes 20; Pierre; 2 Pierre 3.3).

V. 20-21 – 20 Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit, 21 maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ pour la vie éternelle.

Édifiez-vous spirituellement. Soyez actifs par la prière. Maintenez l'amour de Dieu parmi vous. Persévérez dans votre attente du Seigner. Ne vous laissez pas distraire par le péché. Le Seigneur reviendra.

V. 22-23 – 22 Reprenez les uns, ceux qui contestent ; 23 sauvez-en d'autres en les arrachant du feu ; et pour d'autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu'à la tunique souillée par la chair.

Aidez à ceux qui sont faibles dans la foi. Essayez de ramener ceux qui s'éloignent de la foi mais ne vous en approchez pas trop afin de n'être pas entraînés avec eux.

Il y a du danger mais vous pouvez vous protéger ainsi que ceux qui vous entourent.

DOXOLOGIE – v. 24-25

V. 24-25 – 24 Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse,25 à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles ! Amen!

Une doxologie est une prière de louange spontanée. Jude termine sa lettre en louangeant Dieu et Son Fils Jésus Christ.

  1. Il Le louange pour Sa capacité de nous protéger des chutes (chutes dans l'ignorance et dans le péché). Il le fait par Sa Parole et Son Esprit pour nous guider et nous fortifier.
  2. Il Le louange pour Son œuvre en nous amenant à Dieu. Sans le Christ nous sommes devant Dieu des pécheurs condamnés. Le Christ par Son sang nous présent à Dieu pardonnés, saints, comme des fils et des filles, dans l'allégresse à jamais. Il est le Seul qui puisse le faire.

Jude dit que Dieu le Père, qui accomplit tout cela par Jésus Christ, mérite gloire (louange), majesté, force et puissance à jamais.

Il termine par l'Amen.

Jude attire l'attention sur les faux docteurs, il révèle leurs fautes, avertit quant à leur punition et encourage les saints à persévérer fidèlement dans les enseignements des Apôtres. Ils recevront ainsi les bénédictions du ciel tout comme les faux docteurs recevront les punitions de l'enfer.

LEÇONS

En terminant, je veux souligner de nouveau le fait important que Jude en appele à ses lecteurs de suivre l'ensemble de la doctrine chrétienne qui était déjà présente et distribuée à travers l'Église et considérée autoritaire par les Apôtres et les leaders de l'Église de l'époque. Son exhortation est de s'attacher à ce standard d'enseignement qui était complet et non-négociable.

Même aujourd'hui, 2,000 ans plus tard, dans les églises du Christ nous maintenons cette idée que le corps de doctrine de base concernant le christianisme a été enregistré et préservé dès le premier siècle. C'est la raison pour laquelle nous accentuons l'idée que notre tâche en enseignant les Écritures est de ne rien changer, ajouter ni soustraire de cet ensemble de doctrine mais plutôt de :

Comprendre

Nous étudions pour comprendre précisément ce que les auteurs disaient à leurs lecteurs, l'Église du premier siècle. C'est pourquoi nous accentuons le sens de la langue originale et le contexte de ce qui est dit. Nous voulons comprendre en français courant ce qui était exprimé en hébreux et en grec il y a des millénaires.

Obéir

Une fois que nous avons compris l'enseignement des Écritures dans son contexte, nous désirons l'appliquer avec exactitude dans notre vie présente. Les Écritures ont été données par Dieu pour les peuples de tous les temps mais il faut parfois s'assurer que nous appliquons correctement les instructions et concepts communiqués il y a deux à quatre mille ans.

Toutefois, après en avoir saisi le sens, nous voulons obéir à ce que Dieu nous a donné dans Sa Parole.

« 19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. » (Matthieu 28.19-20)

Une fois que nous avons compris et commencé à appliquer ces choses dans nos vies chrétiennes, nous commençons non seulement à enseigner ce corps de connaissance à d'autres, nous leur enseignons aussi à passer à d'autres ce cycle d'apprentissage, d'obéissance et de communication.

« 2 Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres. » (2 Timothée 2.2)

C'est pourquoi nous offrons des classes, et prenons le temps de choisir des anciens et des prédicateurs, des enseignants et de diacres. Ces hommes doivent non seulement comprendre et mettre en pratique, ils doivent aussi être capables d'inculquer chez les autres le désir et l'habileté de perpétuer ce trésor (la Parole) dans la génération suivante.