Ali à la pesée finale

par Michel Mazzalongo   •   1 min

Langues :
English
 

L'ex-champion boxeur Muhammad Ali est mort récemment et les médias sont pleins de louanges (richement méritées) pour ses exploits sportifs et son "activisme social". Ce n'est pas le temps de critiquer cet homme qui a réalisé beaucoup de choses pendant sa vie, mais j'ai remarqué qu'il y a bien peu d'articles qui mettent en évidence le plus grand impact qu'Ali a eu sur la société américaine. Plus que tout autre individu dans l'histoire, Muhammad Ali est responsable d'avoir légitimé la foi musulmane dans les pratiques religieuses aux États-Unis, spécialement parmi les Afro-Américains.

Sa conversion du christianisme (il a grandi dans l'église baptiste) à l'Islam et son attachement à Malcolm X et au Groupe Musulman Noir en 1964 a accompli davantage pour rendre cette religion légitime, particulièrement parmi les jeunes hommes noirs, que tout autre personne ou événement dans l'histoire de la religion américaine.

En tant que chrétien, j'ai toujours été déçu de son attachement à l'Islam et de l'effet de sa décision sur son salut. En fin de compte, notre jugement n'est nullement décidé par les commentateurs sportifs et les experts sociaux mais par la Parole de Dieu qui dit clairement que notre salut ultime ne peut être obtenu qu'à travers Jésus Christ et aucun autre (Actes 4.12). Au-delà des témoignages et de la louange abondante pour ses réalisations dans l'arène et autour du monde comme ambassadeur de la religion musulmane, le moment viendra tout de même où « Le Plus Grand » devra faire face à « l'Éternel ».